Alfa Romeo F1 réagit à la réprimande contre De Vries à Monza

Pour une action qui a failli coûter cher à Zhou

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 septembre 2022 - 11:16
Alfa Romeo F1 réagit à la réprimande (...)

Nyck De Vries et Guanyu Zhou ont failli s’accrocher en fin de course à Monza, ce qui a valu une convocation chez les commissaires au Néerlandais. En proie à des freins en délicatesse et répondant à une consigne de son équipe, il n’a écopé que d’une réprimande, ce à quoi Xevi Pujolar, directeur de l’ingénierie d’Alfa Romeo F1, a répondu.

"C’était un peu étrange parce que De Vries a soudainement ralenti d’une manière que Zhou n’attendait pas" a déclaré Pujolar. "Et en fait, s’il n’avait pas réussi à l’éviter, il aurait pu le percuter par l’arrière. Sur ce coup-là, ce n’était pas idéal."

"Un pilote ne devrait pas piloter comme ça dans cette situation car cela pourrait être dangereux. Puis les commissaires ont décidé que c’était bon, et il n’y a pas eu d’autre action que ce qui s’est passé, donc nous prenons acte de cela. Mais Zhou a été surpris par cette action."

Zhou a tenté à plusieurs reprises de se défaire de la Williams du Néerlandais, en vain. Pujolar explique le défi que cela représentait pour le pilote chinois, et se félicite toutefois de ramener le point de la dixième place.

"Oui, nous avons eu une chance. Je pense qu’il y avait quelques tours où nous avions une bonne chance. Il a perdu l’aspiration au profit de [Pierre] Gasly, puis Max [Verstappen] est arrivé et nous a doublés, donc nous avons dû perdre un peu de temps à ce moment-là."

"Dans l’ensemble, je pense que c’était une bonne bataille, mais bien sûr, je préférerais rester devant parce que je pense que nous avions un peu plus de rythme, sauf sur la ligne droite où nous savons tous qu’ils sont sont super rapides. Je suis heureux pour l’équipe et je pense que tout le monde l’a mérité, ici et à l’usine."

Zhou révèle que De Vries a chèrement défendu sa place, et que malgré sa volonté de lui prendre, il a préféré assurer le coup : "Il bougeait assez tard dans la zone de freinage, donc pour moi c’était assez difficile de plonger. Mais il faut quand même le comprendre."

"De mon côté, j’étais très concentré sur la course, je savais que je ne pouvais pas prendre de risques parce que je savais à quel point il voulait les points et à quel point je voulais les points pour l’équipe. C’était donc difficile jusqu’à l’arrivée, mais dans l’ensemble, je suis heureux d’avoir terminé là où nous étions."

Alfa Romeo F1 Team

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos