Formule 1

A 40 secondes de Latifi, Magnussen n’a pas pu lutter pour son dernier GP en F1

Il revient sur deux dernières années délicates

Recherche

Par Alexandre C.

14 décembre 2020 - 16:50
A 40 secondes de Latifi, Magnussen (...)

18e du Grand Prix, Kevin Magnussen a seulement fini devant son inexpérimenté coéquipier Pietro Fittipaldi en course à Abu Dhabi… et il a échoué à 40 secondes de son rival le plus proche, Nicholas Latifi !

La dernière course du Danois en F1 fut ainsi un vrai souffre-douleur.

Günther Steiner en était conscient juste après la course à la radio : « Kevin, merci pour ces 4 dernières années, tu as fait un travail formidable. Désolé pour cette course, on ne pouvait faire mieux, mais s’il te plaît, ne nous juge pas sur celle-ci, tu sais qu’on vaut mieux que ça, nous avions juste quelque chose, un outil, qui ne fonctionnait pas. Je ne suis pas jaloux, je te dis. »

Mais que s’est-il passé pour que le pilote finisse aussi loin, à part un arrêt aux stands supplémentaire ?

Kevin Magnussen était en mal d’explication…

« Nous ne participions pas vraiment à la course. Nous faisions juste un peu de roulage. Nous n’avions aucune attente pour la course. Nous avons fait ce que nous pouvions. »

« C’était au moins un Grand Prix génial pour la partie adieux… »

Quoi qu’il en soit, Kevin Magnussen a quitté la F1 avec au moins la perspective, en IMSA, de jouer à nouveau des victoires et des titres, après deux saisons de souffrance en fond de grille avec Haas.

« Pour être honnête, les deux dernières années - pas les quatre dernières années, mais les deux dernières années - ont été assez délicates. »

« Je suis un pilote de course qui aime gagner. Et je sais que tous les pilotes veulent gagner, mais je veux vraiment, vraiment gagner et nous n’avons pas été très près d’être dans une situation quelconque pour gagner des courses ces deux dernières années et même quatre ans. »

Mais la F1 manquera tout de même à Kevin Magnussen...

« Je ne suis donc pas vraiment triste parce que j’ai vraiment hâte de me retrouver dans une situation gagnante où je peux aller aux courses le week-end et me concentrer sur cette victoire et penser au championnat toute l’année. En ce sens la F1 ne va donc pas me manquer sur cet aspect. »

« Malheureusement, je n’ai pas pu me mettre en position d’avoir une voiture capable de gagner des courses. Mais je suis quand même reconnaissant de l’opportunité qui m’a été donnée en Formule 1. C’était un rêve d’enfant qui s’est réalisé et je me sens vraiment privilégié d’avoir eu cette opportunité. »

« Je pense que nous avons passé un bon moment, en regardant les quatre années que nous avons passées, j’ai vraiment apprécié. Je me souviendrai de certains grands souvenirs et je souhaite tout le succès possible à l’équipe pour l’avenir. Je vais les encourager. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less