Formule 1

Bilan de la saison 2018 : Toro Rosso

Moins bon qu’espéré

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 décembre 2018 - 12:30
Bilan de la saison 2018 : Toro (...)

Au milieu de l’arrangement entre McLaren, Renault et Honda en septembre 2017, Toro Rosso a hérité du moteur japonais pour la saison 2018, et a rapidement servi de laboratoire géant puisque Red Bull a passé un accord avec le motoriste nippon pour 2019. Et cela ne s’est pas fait sans mal, avec de nombreuses pénalités à la clé et des performances en demi-teinte.

La saison avait pourtant très bien commencé avec une quatrième place de Pierre Gasly à Bahreïn, le meilleur résultat de Honda depuis son retour en Formule 1 en 2015. C’était également un pied de nez à McLaren, qui n’avait pas réussi un tel résultat avec son ancien motoriste en trois saisons. La moisson de points aura toutefois été limitée par la suite.

Un point à Bakou grâce à Brendon Hartley, six de plus avec la septième place de Gasly à Monaco, un nouveau point en Allemagne et huit en Hongrie après un week-end exceptionnel du Français. Au retour de pause estivale, le Français faisait à nouveau le boulot avec une neuvième place qui ajoutait deux points.

Malheureusement, Toro Rosso a inscrit seulement trois points de plus jusqu’à la fin de saison, deux à Austin grâce à Hartley et un à Mexico avec Gasly. La septième et la huitième places n’ont pas pu tenir face à Racing Point Force India et Sauber à cause des nombreuses pénalités pour aider Honda à évoluer. En 2019, Toro Rosso compte récolter les fruits de ce dur labeur et aura un duo inédit avec le retour de Daniil Kvyat et l’arrivée d’Alex Albon.

Statistiques :

- 9e du championnat avec 33 points (29 pour Gasly, 4 pour Hartley)
- 0 victoire
- 0 pole
- 0 meilleurs tour
- 0 podium
- 10 abandons (5 pour Gasly, 5 pour Hartley)

Toro Rosso

expand_less