Formule 1

Alonso va rester proche de McLaren en F1, mais à quel point ?

Les discussions sont en cours avec Zak Brown

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 décembre 2018 - 14:06
Alonso va rester proche de McLaren (...)

Fernando Alonso ne pilotera plus en Grand Prix pour McLaren en 2019, mais l’ibère va rester dans le giron de l’équipe, puisqu’il roulera notamment à Indianapolis avec McLaren, mais aussi pour aider au développement de la prochaine monoplace en F1. Un rôle d’essayeur a même été envisagé et continue d’être discuté.

"Il va certainement suivre nos progrès avec intérêt parce qu’il fait toujours partie de la famille" a déclaré Zak Brown. "Nous avons parlé de tests et c’est quelque chose dont nous allons continuer à parler au cours de l’hiver. Nous devons regarder l’ensemble de notre programme."

"Certes, avoir son expérience dans la voiture serait une excellente chose, mais nous devons nous assurer que nos deux nouveaux pilotes auront suffisamment de temps, car ils seront nos pilotes de course l’année prochaine, donc c’est une conversation continue."

Pour Brown, l’implication que souhaite garder Alonso ne pourra être que bénéfique à l’équipe, qui garde toujours un lien avec l’Espagnol : "Fernando fait toujours partie de la famille en participant à l’Indy 500 avec nous. Lui, comme beaucoup de pilotes tels que Niki Lauda ou Alain Prost, continuent d’avoir de l’influence auprès de leurs équipes respectives. Je ne pense donc pas qu’il soit difficile de juger l’influence de Fernando."

Si l’on doit voir Alonso au volant de la MCL34 l’année prochaine, ça ne sera certainement pas durant les essais d’avant-saison : "Nous avons parlé avec Fernando d’un rôle permanent. C’est une discussion en cours. C’est une décision que nous prendrons dans les 30 prochains jours. Fernando lui-même a voulu mettre la saison derrière lui, se poser un peu et décider ce qu’il veut faire l’année prochaine."

"Manifestement, il a le WEC, il fait maintenant les 24 Heures de Daytona, il fait les 500 Miles d’Indianapolis, donc sa première moitié de l’année est très occupée. Mais je serais très surpris qu’il ne soit pas aperçu à certaines courses de Formule 1 chez McLaren, où il pourrait offrir son expertise. Cela pourrait inclure qu’il teste notre voiture à un moment ou à un autre."

McLaren

expand_less