Formule 1

Wolff est prêt à donner un nouveau châssis à Hamilton si nécessaire

Il accuse Red Bull et Aston d’avoir enfreint les règles à Bakou

Recherche

Par Alexandre C.

18 juin 2021 - 18:14
Wolff est prêt à donner un nouveau (...)

Ce vendredi au Paul Ricard les deux pilotes Mercedes ont échangé de châssis. Et justement en essais libres, c’est bien Valtteri Bottas qui a été le plus rapide cet après-midi – 3 dixièmes devant son coéquipier qui était bien plus inquiet.

Le changement de châssis est-il la grande cause derrière ces problèmes structurels rencontrés chez le Britannique pour le moment ?

Interrogé, Toto Wolff, le directeur d’écurie, a fait le point sur le sujet.

« Nous échangeons des pièces tout le temps. Cela fait partie du planning, comme ces châssis que l’on utilise pour une deuxième saison, donc nous n’accumulons pas des millions de kilomètres sur un seul, fondamentalement cela fait partie du planning. »

Et si Lewis Hamilton demandait un nouveau châssis ? Toto Wolff est-il prêt à lui donner ?

« C’est le châssis qui était splendide à Monaco, qui a qualifié Valtteri à l’avant. Mais on ne sait jamais. Vous écoutez les ingénieurs et ils ont dit que tout a été testé et qu’il est rigide, il ne devrait pas y avoir de différence, mais si le pilote pense que ce n’est pas le cas alors ce n’est certainement pas la peine d’essayer d’argumenter, alors vous devez juste changer. »

« C’est bien d’avoir un retour et si cela calme l’esprit du pilote, nous avons un châssis de rechange, qui est tout neuf, nous pouvons toujours le faire.... »

Quoiqu’il en soit l’écart entre Valtteri Bottas et Max Verstappen était très faible....

« Oui, ça va toujours être serré à l’avant. Quelques bons relais, d’autres moins bons, mais beaucoup de bons relais avec un bon rythme. »

Autre difficulté pour Lewis Hamilton : la parade trouvée pour cacher le ‘magic button’ en cause à Bakou n’est pas satisfaisante…

« C’est juste une couverture sur le bouton. Et, maintenant, nous devons trouver comment atteindre le bouton parce que pour le moment - il dit qu’il n’est pas complètement satisfait de la façon d’atteindre le bouton. Sur le côté gauche à l’arrière. »

Aston Martin F1 et Red Bull mis sous pression par Toto Wolff

Sur un tout autre sujet, Toto Wolff en a remis une couche au sujet des pressions minimales : il accuse désormais plus clairement Red Bull et Aston Martin F1 de ne pas avoir respecté les pressions minimales des Pirelli à Bakou !

« Je pense qu’il s’agit de faire la police de la bonne manière et il était clair que quelque chose devait être clarifié. Il est intéressant de noter que certaines voitures roulaient avec des pressions inférieures de quelques unités et des pressions bien remontées après la course. »

« Donc, la question pour Pirelli et la FIA était de savoir pourquoi certaines voitures roulaient avec quelques unités de moins après la course et c’est pourquoi ils ont clarifié ce qui est mesuré. »

Ambiance dans le paddock…

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less