Vettel révèle avoir songé à quitter la Formule 1 en 2019

Leclerc le dominait et les déceptions s’accumulaient avec Ferrari

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 novembre 2022 - 12:08
Vettel révèle avoir songé à quitter la (...)

Sebastian Vettel prendra sa retraite de la Formule 1 à l’issue du Grand Prix d’Abu Dhabi, mais il révèle qu’il avait déjà songé à quitter la discipline en 2019.

Cette année-là, le quadruple champion du monde avait un nouveau coéquipier chez Ferrari en la personne de Charles Leclerc. Le Monégasque, qui n’avait pourtant qu’une seule saison de F1 chez Alfa Romeo à son compteur, a pris le dessus sur son illustre coéquipier au fil de l’année.

En voyant son voisin de garage le dominer, Vettel, alors âgé de 32 ans, commençait à se poser des questions sur son avenir.

"Leclerc n’était pas accablé par les déceptions," confie le quadruple champion du monde à Der Spiegel. "Il prenait le volant et appuyait sur l’accélérateur. Il avait moins de poids sur les épaules. Il pilotait comme je le faisais durant mes premières années en Formule 1."

De plus, Ferrari avait une nouvelle fois déçu en 2019 en ne parvenant toujours pas à tenir le rythme de Mercedes F1 sur une saison entière. Pour Vettel, qui avait déjà perdu les titres en 2017 et 2018, cela commençait à faire beaucoup.

"Cela m’a fait quelque chose que je n’ai pas directement compris de cette manière. Dépenser tant d’énergie deux années de suite et revenir les mains vides à chaque fois, cela a fait naitre des doutes : est-ce que je peux encore réussir ?"

Son transfert chez Aston Martin lui a permis de "régler des comptes" avec lui-même

Vettel disputait finalement la saison 2020 chez Ferrari, qui sera de loin sa pire avec l’équipe italienne puisqu’il terminera 13e du championnat avec seulement 33 points au compteur.

Transféré chez Aston Martin F1 la saison suivante, l’Allemand affirme ne pas regretter d’avoir rejoint une équipe encore en phase de construction, tout en admettant une nouvelle fois que le manque de résultat avait tout de même joué sur sa décision de quitter le sport.

Mais au moins, ces deux dernières années lui ont permis de répondre à certaines questions qu’il se posait : "D’une certaine manière, j’avais encore des comptes à régler avec moi-même. Est-ce que je peux encore le faire ? Suis-je encore assez bon pour être à l’avant en Formule 1 ?"

"Non, ce transfert n’était pas une erreur. Pour répondre à ces questions ouvertes, ce temps a été très utile. Cependant, il est vrai que le fait que je ne sois pas dans une voiture me permettant de démontrer ce dont je suis capable a contribué à ma décision."

Aston Martin F1 Team

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos