Formule 1

Steiner : Haas F1 n’a pas à se presser pour décider de son duo

En bonne position sur le marché des transferts selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

12 septembre 2020 - 09:29
Steiner : Haas F1 n’a pas à se presser

Le manager de Sergio Perez, Julian Jakobi, a été vu à plusieurs reprises en longues conversations dans le paddock dans différentes équipes au Mugello. C’était le cas chez Red Bull, comme nous vous le rapportions, mais aussi et surtout chez Haas F1, avec plusieurs allées et venues déjà jeudi et vendredi.

Les choses seraient-elles en voie de s’accélérer ? Günther Steiner n’a pas nié, une nouvelle fois, son intérêt pour le Mexicain mais ne souhaite pas s’avancer plus.

"Je pense qu’Otmar Szafnauer (le directeur de Racing Point) a assez fait son éloge ! Il doit être aussi son agent ! Mais ce qu’il a dit en conférence de presse est vrai : Sergio est un excellent racer, comme nous les aimons," répond le directeur de Haas F1.

"Mais pour l’instant, nous ne faisons que regarder, consulter. Il y a beaucoup de candidats avec lesquels nous discutons, auxquels nous pensons et nous devons arriver à une décision au bout."

"Pour une équipe, c’est une assez bonne chose d’être bien placée sur le marché. C’est notre cas et c’est pourquoi nous n’avons aucune raison de nous presser. Nous devons réfléchir, tirer notre conclusion et faire une annonce lorsque nous serons prêts."

Haas a-t-elle établi une liste de critères ? Comment va-t-elle procéder au recrutement de son prochain duo de pilotes (qui pourrait aussi rester le même, ndlr) ?

"Je ne veux pas passer par tous les critères en revue mais cela doit être un package, et ce que nous devons voir, comment voulons-nous… que voulons-nous faire à l’avenir ? Pourquoi est-ce le meilleur choix pour l’équipe ? Nous ne pensons pas seulement à l’année prochaine. Ensuite, au bout de votre réflexion, c’est assez facile : vous essayez de faire venir pilote le plus rapide le plus rapide possible."

"Mais nous pensons aux cinq prochaines années après avoir signé notre Accord Concorde. Nous voulons reconstruire, que nous revenions aux résultats que nous avions en 2018. Cela prend donc un peu plus de temps à réfléchir : les finances, le talent, c’est beaucoup de choses qui entrent en jeu. Et c’est là que nous en sommes. Comme je l’ai dit, nous ne sommes pas pressés."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less