Russell soutient le Sprint en F1 mais propose des améliorations

Le format est "excitant" mais a aussi des défauts

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 septembre 2022 - 13:51
Russell soutient le Sprint en F1 (...)

Alors que la Formule 1 introduisait le format Sprint lors de trois Grand Prix l’année dernière, son PDG, Stefano Domenicali, aurait aimé en avoir six cette année avant que la FIA ne vote contre cette idée en début de saison, alors que les écuries étaient pour de leur côté.

Le dirigeant italien estime que ce format, qui permet d’avoir de l’enjeu lors des trois journées du weekend et moins d’essais libres, est la voie à suivre pour le futur de la discipline, et ce malgré le fait qu’il ne plaise pas forcément à la majorité des spectateurs mais aussi des pilotes de F1.

Pour sa part, George Russell fait partie de ceux qui soutiennent le Sprint, mais il reconnait aussi les limites posées par ce format.

"Je pense que c’est assez excitant pour tout le monde d’avoir ces courses sprint, elles vous permettent de vous battre pour quelque chose lors de chaque journée," a indiqué le pilote Mercedes F1, avant d’expliquer pourquoi il avait aussi des réserves.

"Ces voitures sont extrêmement complexes et vous avez besoin de ces séances d’essais libres pour les optimiser. La marge d’erreur est très importante concernant les réglages et vous pouvez vous retrouver totalement hors du coup. Et avec une seule séance d’essais libres, et pour peu que vous rencontriez des drapeaux rouges ou un problème mécanique, votre weekend peut rapidement se terminer."

Le Britannique propose ainsi des idées pour améliorer le weekends accueillant le Sprint.

"Je suis donc ouvert à ce format. Peut-être que nous devrions être en mesure de changer les réglages après les qualifications et le Sprint plutôt que de tout figer dès le vendredi après-midi. Les EL2 du samedi matin ne servent à rien si on ne peut plus ajuster les paramètres."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos