Formule 1

Requinqué, Alonso a utilisé sa ‘colère’ du samedi pour briller le dimanche à Portimao

Maintenant il faut travailler sur les qualifications

Recherche

Par Alexandre C.

3 mai 2021 - 11:53
Requinqué, Alonso a utilisé sa ‘colère’

C’est un Fernando Alonso en verve qui a été vu en course à Portimao : parti 13e, et auteur d’un très bon premier relais en médiums, le pilote Alpine a fini dans la roue de son coéquipier Esteban Ocon. 8e, l’Espagnol, en durs, avait un très bon rythme en fin d’épreuve, presque égal à celui de Lewis Hamilton (mais avec des pneus moins usés de son côté).

Après des qualifications ratées le samedi (13e temps pour Fernando Alonso, 6e pour Esteban Ocon), le Taureau des Asturies a répondu à ceux qui le voyaient déjà fini ! Il dit justement avoir utilisé la « colère » du samedi pour briller le dimanche…

« C’était bien, c’était amusant. Nous nous battions avec une McLaren, une Ferrari - des choses qui étaient impensables à Imola ou à Bahreïn. Donc je pense que nous avons fait un grand pas en avant en termes de performance de la voiture. »

« A Bahreïn, j’étais plus prudent sur tout, juste pour terminer le premier Grand Prix. A Imola, je n’étais pas à l’aise dans la voiture à cause des conditions - je ne me sentais pas bien avec les pneus intermédiaires, la visibilité, les qualifications étaient mauvaises. »

« C’était vraiment la première course où je tirais le maximum de la voiture. J’étais énervé après les qualifications, donc cette colère s’est probablement retrouvée sur la piste aussi en course. »

A Barcelone, il ne faudra pas se rater en qualifications : Fernando Alonso le sait car sur le circuit catalan, il est très complexe de doubler, beaucoup plus qu’à Portimao.

« Ce qui s’est passé en qualifications reste un peu un mystère. Je ne sentais pas le grip le samedi, je n’étais pas à l’aise et cela a probablement compromis un peu ma course. »

« Je vais essayer de m’améliorer samedi prochain en qualifications. Barcelone et Monaco, les samedis y sont très importants parce que vous ne pouvez pas doubler, donc j’ai encore des devoirs à faire si je veux partir de plus haut sur la grille. »

En tout cas, le moral de Fernando Alonso est bien remonté !

« C’est toujours un gros boost quand vous avez une voiture qui peut se battre pour de meilleures places. Je pense que les samedis sont encore ma faiblesse pour le moment, pour extraire le maximum de cette performance sur un tour. »

« Donc, j’ai quelques devoirs à faire pour le week-end prochain, mais je vais essayer d’être prêt. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less