Présentation et horaires du Grand Prix de Singapour 2022 de F1

Marina Bay revient au calendrier après deux ans d’absence

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 septembre 2022 - 07:00
Présentation et horaires du Grand (...)

La F1 se rend pour la première fois depuis 2019 sur le circuit de Marina Bay, cadre du Grand Prix de Singapour. Le long tracé, qui propose un défi physique unique et tire également sur les mécaniques, sera très délicat pour les nouvelles F1, car son asphalte bosselé pourrait provoquer le retour du marsouinage.

La pluie pourrait s’inviter au cours du week-end, mais rien n’est sûr pour l’instant. Toutefois, le défi n’en sera pas moins important, compte tenu de la chaleur et de l’humidité naturelles qui baignent Singapour.

Le tracé

Virage 1 – Sur la ligne droite des stands, les voitures atteignent près de 290 km/h avant le gros freinage de Sheares (virage 1). Les pilotes devront se méfier des bosses avant de s’y inscrire.

Virage 5 – Encore une entrée bosselée avant un difficile droit négocié à moyenne vitesse. Le virage 5 s’ouvre sur le tronçon le plus rapide du tracé avec un petit crochet (virage 6) pris à plein régime.

Virage 7 – Les concurrents concluent la ligne droite en freinant à plus de 300 km/h avant d’affronter le virage 7, un gauche à 90°.

Virage 10 – Cet enchaînement étroit reste piégeux malgré quelques changements. Le virage 10 mène à un droite-gauche (virages 11 et 12) avant l’épingle du virage 13, le plus lent des vingt-trois virages du circuit.

Virage 14 – Le virage 14 lance la section de l’hôtel qui serpente entre les tribunes. Le MGU-K peut enfin récupérer de l’énergie grâce aux freinages répétés sur sept virages à angle droit. Les pneus arrière commencent à surchauffer dans ce secteur.

Virages 22-23 – Les courbes les plus rapides du tracé. Très serrée, l’entrée des stands se situe à gauche. Il faut viser les deux cordes avant d’élargir sur la ligne droite des stands.

Les forces en présence

Avec cinq victoires consécutives, sa dernière défaite remontant au Grand Prix d’Autriche, Max Verstappen sera le favori absolu ce week-end à Singapour. Le pilote Red Bull ne s’est toutefois jamais imposé dans la Cité-Etat.

Derrière, Ferrari et Mercedes essaieront de limiter la casse, et on peut imaginer que Lewis Hamilton se rappellera qu’en 2009, il avait en partie sauvé sa saison sur le circuit de Marina Bay. Néanmoins, la dynamique actuelle n’est pas en faveur d’une victoire de Mercedes.

Il s’agit toutefois d’un des Grands Prix les plus longs et les plus difficiles de la saison, et les pilotes ne devront pas faire d’erreur pour aller chercher une victoire sur le tracé urbain. La présence inéluctable de la voiture de sécurité pourra permettre des stratégies osées et possiblement payantes.

Les horaires du Grand Prix de Singapour

Grâce à son statut de course nocturne, le Grand Prix de Singapour jouit d’horaires normaux en Europe, avec des essais à midi et 15h le vendredi, des horaires similaires le samedi, et la course à 14h.

- Vendredi 30 septembre

12h00-13h00 : Essais Libres 1
15h00-16h00 : Essais Libres 2

- Samedi 1 octobre

12h00-13h00 : Essais Libres 3
15h00-16h00 : Qualifications

- Dimanche 2 octobre

14h00-16h00 : Course

Les vainqueurs du Grand Prix de Singapour

AnnéeCircuitVainqueurÉquipeMoteur
2019 Marina Bay Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2018 Marina Bay Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2017 Marina Bay Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2016 Marina Bay Nico Rosberg Mercedes Mercedes
2015 Marina Bay Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2014 Marina Bay Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2013 Marina Bay Sebastian Vettel Red Bull Renault
2012 Marina Bay Sebastian Vettel Red Bull Renault
2011 Marina Bay Sebastian Vettel Red Bull Renault
2010 Marina Bay Fernando Alonso Ferrari Ferrari
2009 Marina Bay Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2008 Marina Bay Fernando Alonso Renault Renault

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos