La raison des tensions entre Haas F1 et Schumacher enfin connue ?

Komatsu explique quelques problèmes rencontrés

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 septembre 2022 - 07:39
La raison des tensions entre Haas (...)

La relation entre Mick Schumacher et Haas F1 s’est visiblement dégradée au point que Günther Steiner envisage désormais Nico Hülkenberg plus que lui pour piloter l’année prochaine. Ayao Komatsu (à gauche sur la photo), le directeur de l’ingénierie en piste de l’équipe, confirme que le comportement de Schumacher a posé problème, notamment en Autriche.

"Mick était derrière Kevin [Magnussen] et cela l’a frustré" a déclaré Komatsu. "Sa concentration lors du Sprint n’était pas la bonne. Nous en avons parlé après coup. Nous avons parlé avant le Sprint de la façon dont nous allions le faire en tant qu’équipe. Mais ce qu’il a fait après n’était pas génial. Et ce qu’il a dit après n’était pas génial non plus."

Pourtant, Schumacher a effectué en Autriche sa meilleure course de la saison, mais l’Allemand semble visiblement craindre son équipier et vouloir l’écarter. De possibles restes de la relation conflictuelle avec Nikita Mazepin ? Komatsu pense en tout cas que ça ne doit pas se passer comme ça chez Haas.

"Parfois, Mick se concentre trop sur son coéquipier. Alors je lui dis ’regarde, Kevin aime vraiment t’aider et il te dit des choses qu’il n’aurait jamais dites à Romain [Grosjean] auparavant’. Ensuite, Mick réfléchit et réalise que la chose la plus importante pour l’équipe est de remonter dans le championnat des constructeurs."

"Je lui explique ’Mick, tu te débrouilles bien, concentre-toi sur tes propres performances et pas sur cela’. Et puis tout va bien à nouveau. C’est très bien pour Mick d’avoir un coéquipier établi comme Kevin. Nous ne savions pas à l’avance à quel point il était bon."

Et Komatsu de confirmer que l’année contre Mazepin n’a pas forcément aidé Schumacher à se développer. L’ingénieur tient en estime le pilote allemand maintenant qu’il parvient à mieux juger les capacités de ce dernier.

"Puis Kevin est arrivé et ça nous a donné une référence. Nous pensons qu’avec notre voiture 2021, nous aurions été en sécurité contre Williams, nous aurions pu nous battre si nous avions eu Kevin à l’époque. Mick en aurait bénéficié dans son développement."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos