Formule 1

Norris ne sait pas à quoi s’attendre ce week-end

McLaren n’est pas toujours au même niveau

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juin 2019 - 10:58
Norris ne sait pas à quoi s'attendre (...)

Lando Norris avoue ne pas savoir à quoi s’attendre pour ce week-end, lors du Grand Prix du Canada. Le Britannique admet que la McLaren n’est pas toujours au même niveau, même si l’équipe pointe au quatrième rang des constructeurs, et s’attend à devoir lutter contre d’autres équipes du peloton. A titre personnel, il espère rebondir après Monaco.

"C’est très dur à dire" explique-t-il quant à ses attentes. "J’ai évidemment fait ma part de travail de simulation et de préparation j’ai regardé des caméras embarquées, comme d’habitude. C’est un nouveau week-end. Monaco ne s’est pas bien passé pour moi mais ça s’annonce palpitant. De ce que j’ai vu dans le passé ça a l’air d’être un circuit sympa, un bon circuit où piloter, même si c’est un peu piégeux."

"J’ai juste envie de m’amuser et heureusement courir dimanche et j’imagine que notre but pour tout le week-end est d’avant d’entrer dans les détails, disons que c’est d’aller en Q3 en d’avoir des points à l’arrivée. Mais le peloton est très serré, comme Lance l’a dit, et ça va être dur. Nous devons juste nous assurer d’être devant tout ça et juste donner le meilleur."

Il revient sur sa relation avec Carlos Sainz, très positive selon lui, et très constructive pour l’équipe : "Ça se passe bien. J’ai eu des équipiers dans d’autres catégories évidemment, mais c’est toujours différent quand vous allez en F1. Les gens essaient de rendre la bataille interne féroce, beaucoup de médias et tout le monde essaient de voir ce genre de choses."

"Mais nous nous amusons beaucoup et oui, nous sommes amis en dehors du circuit. Nous nous amusons vraiment cette saison. Il n’y a pas eu de conflit. Il n’y a pas eu de moment où nos décisions étaient différentes, ou des moments où on avait des opinions différentes sur d’autres choses ; nous gérons plutôt bien. Et pour l’équipe dans tous les cas, c’est très positif."

"Nous avons des commentaires similaires. Nous avons des ressentis différents et préférons des choses différentes sur la voiture, mais nous travaillons ensemble, ce qui aide aussi à améliorer l’équipe, à aller dans la même direction et c’est très positif. Pour l’avenir, j’essaie d’améliorer la voiture et on essaie de devenir une meilleure équipe. On s’amuse bien et je suis sûr que cela va progresser et nous aider à aller de l’avant."

Globalement, McLaren a visé les points et la Q3 à de nombreuses reprises mais a aussi eu quelques passages à vide, notamment le week-end de Shanghai où les deux pilotes n’ont pas réussi à atteindre la Q3. En course, ils se sont accrochés avec Daniil Kvyat au départ, ce qui fut leur pire week-end de l’année. Pour le reste, l’équipe semble plutôt solide.

"La course qui se démarque le plus était en Chine, c’était juste un mauvais week-end pour nous, en tant qu’équipe. Mais nous avons rebondi plutôt bien et à partir de ce moment-là, nous avons été plutôt solides en visant le top 10. Le peloton est proche, avec quatre ou cinq équipes, et différentes équipes sont meilleures à différents endroits et sur différents circuits, donc c’est parfois plus difficile de faire la différence."

"Ce week-end, on pourrait être forts comme on pourrait ne pas l’être, mais nous ne savons jamais vraiment. Nous avons une idée quant à savoir si la voiture sera bonne ou non. Les autres équipes aussi. C’est toujours une piste différente quand vous sortez et roulez. On y arrive, ça s’améliore doucement, mais nous ne sommes pas encore où nous le voudrions."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less