Formule 1

Mercedes F1 voulait introduire le DAS dès 2019 mais la FIA s’y était opposée

Puis les ingénieurs de Brackley ont trouvé la parade

Recherche

Par A. Combralier

3 juin 2020 - 17:01
Mercedes F1 voulait introduire le (...)

Mercedes a fait sensation aux essais de Barcelone 2020, en intégrant le fameux système DAS.

Ce que l’on ne savait pas en revanche, c’est que l’équipe allemande comptait originellement introduire cette nouveauté technique la saison dernière – qu’elle a de toute manière largement dominée.

Mais la FIA s’était opposée à cette introduction, en n’acceptant pas que le niveau des roues soit abaissé par une sorte de levier, activable depuis le volant des pilotes.

Il a donc fallu réadapter ce système du côté de Brackley, ce qui n’a pas été aisé, comme l’a révélé aujourd’hui James Allison, le directeur technique…

« La réponse est simple : c’était vraiment très difficile. »

« En fait, nous voulions d’abord l’introduire en 2019. Nous avons fait part de nos idées à la FIA, nous leur avons montré tout cela, expliqué pourquoi nous pensions que c’était légal et ils ont accepté à contrecœur que ce système soit en fait légal. »

« Mais ils n’ont pas beaucoup aimé la façon avec laquelle nous avions procédé, parce que le deuxième axe [servant à modifier l’angle des roues] que nous obtenions était un levier sur le volant, ce n’était pas un système faisait bouger toute la roue. »

« Ils ont donc dit : "Non, vous allez devoir déplacer toute la roue". Et je pense que quand ils ont dit cela, ils espéraient que ce serait trop difficile et que nous allions partir et ne plus leur causer de problèmes. »

Cependant l’ingéniosité des ingénieurs de Mercedes (et notamment du designer en chef John Owen) a donc dépassé les prévisions de la FIA.

« Notre designer en chef, John Owen, s’est penché sur ce défi et il a une très, très bonne intuition pour savoir si quelque chose est faisable ou non. »

« C’est une caractéristique très utile car elle nous permet d’être assez entreprenant pour dépenser de l’argent alors que la plupart des gens auraient l’impression que le résultat est assez incertain. »

« Mais John a un bon pressentiment pour savoir s’il va pouvoir sortir des sentiers battus tout en retrouvant son chemin. »

« Il a donc relevé le défi, s’est dit qu’il pouvait le faire et l’a soumis à notre groupe de concepteurs très talentueux qui ont élaboré deux ou trois façons de procéder. »

« Nous avons choisi la plus probable et réalisable des trois et environ un an plus tard, le système DAS que vous avez vu au début de la saison est apparu. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less