Formule 1

Ecclestone n’aime pas le plafond budgétaire en F1

Mais il soutient les changements drastiques

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 juin 2020 - 16:27
Ecclestone n’aime pas le plafond (...)

Bernie Ecclestone n’est pas du tout positif face au plafond budgétaire décidé pour aider, voire sauver les équipes. L’ancien propriétaire de la F1 juge que les acteurs du championnat mettent l’argent au centre des discussions à tort.

"Ce sont des conneries" lance un Ecclestone des grands jours au Standard. "Ils jouaient sur cinq millions, ce qui est un petit pourcentage du budget, quand d’autres choses doivent être faites."

"Quand je possédais Brabham, nous dépensions moins que Ferrari et nous gagnions, et pas eux. Ce sont les gens [qui importent], pas l’argent. L’argent est une compétition d’ego plutôt qu’une vraie compétition, un gars veut juste dépenser plus que l’autre. Mais le public s’en fout."

Cependant, il comprend les règles imposées pour aider la F1 et n’y est pas opposé : "C’est une bonne opportunité de tout remettre à zéro. Il y a des millions de choses qui pourraient être faites. Les gens regardent la F1 pour la compétition, ils ne veulent pas aller voir une course en sachant qui va gagner."

"Il faut simplifier les voitures. Les moteurs sont une ingénierie incroyable mais est-ce que le public s’intéresse à leur efficience ? Surement pas. Ils veulent juste de la compétition."

"Les temps où l’on débutait une course avec 16 voitures et où l’on avait de la chance si la moitié voyait l’arrivée sont révolus. Maintenant, tout le monde termine et c’est devenu ennuyeux et prévisible."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less