Formule 1

Mekies ne sait pas si Ferrari pourra combler tout son retard en 2022

L’équipe avait déjà trouvé de quoi progresser en 2021

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er janvier 2022 - 09:34
Mekies ne sait pas si Ferrari (...)

Ferrari a connu une très bonne fin de saison l’an dernier, notamment depuis l’installation d’un système hybride amélioré sur les monoplaces de Charles Leclerc puis Carlos Sainz.

Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia, explique que ce système a permis à la SF21 d’être plus difficile à dépasser pour la concurrence.

"Dans l’absolu, il n’y a rien dans le nouveau système hybride qui nous fasse dire qu’il change la donne," explique Mekies. "Mais quand on y repense, on se dit ’et si nous n’avions pas eu ces dixièmes et ces centièmes de seconde ?’ Cela nous aurait fait reculer de plusieurs positions."

"Parce que le peloton est très serré, nous pensons que ça a été très important en fin de saison. Dans certaines situations, nous étions vulnérables aux dépassements, ce qui a tué la performance globale de la voiture."

"Une fois que nous étions derrière, c’était fini. Donc ce petit plus nous a aidé à mieux utiliser le potentiel de la voiture, parce que nous étions moins vulnérables et que nous pouvions rouler librement plus souvent."

Mattia Binotto a expliqué il y a quelques jours qu’il n’y avait aucune "baguette magique" pour remonter sur la concurrence cette année, et Mekies abonde en son sens. Mais l’objectif du Français est bel et bien de réduire le retard au maximum.

"Les chiffres du banc d’essai nous montraient déjà une progression correcte. Nous savions que nous n’allions pas rattraper la concurrence, mais si vous regardez à quel point nous étions loin en 2020, nous avons considérablement réduit ce retard."

"Que ce ne soit pas suffisant n’était pas une surprise. Mais nous avons vu que les mesures prises par la concurrence n’étaient peut-être pas aussi importantes que les nôtres. Elles étaient tout de même significatives, surtout pour Mercedes."

"Il était important pour nous d’apporter la mise à jour hybride avant la saison 2021 parce que nous savions que nous devions combler l’écart. Nous avons été en mesure de réduire l’écart à nouveau avec le nouveau système hybride. Est-ce qu’il est à zéro ? Non, mais ce sera l’objectif maintenant."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less