Formule 1

‘Max a conduit comme un lion’ : Horner félicite Verstappen après Monaco

Il salue aussi le travail de Pierre Gasly

Recherche

Par A. Combralier

27 mai 2019 - 08:08
‘Max a conduit comme un lion' : (...)

Pénalisé de cinq secondes à la suite d’un unfase release, Max Verstappen, 4e de l’épreuve, n’a pourtant pas grand-chose à se reprocher sur plan personnel. Le Néerlandais, hier à Monaco, a mené une course efficace, et a menacé des tours durant la Mercedes de Lewis Hamilton, sans pouvoir la dépasser sur un circuit aussi étroit.

Christian Horner a tenu à saluer la détermination de son pilote numéro 1, et s’est surtout expliqué sur l’erreur commise par Red Bull aux stands… qui aurait pu être sanctionné plus lourdement par les commissaires.

« Max a parfaitement piloté aujourd’hui. Il s’est bien élancé et a tenté un dépassement sur Valtteri Bottas au premier virage, mais il n’y avait pas assez de place pour deux voitures. Les mécaniciens ont fait un travail formidable aux stands, et Max a quitté son emplacement avant Bottas ce qui, selon les règles, est correct. Malheureusement, c’était finalement un peu trop serré, ce qui a fait que la Mercedes a eu un contact avec la barrière. Les commissaires ont infligé une pénalité de cinq secondes à Max. »

« Durant le reste de la course, Max a conduit comme un lion et a tout essayé pour dépasser Lewis Hamilton. Nous avions une meilleure stratégie pneumatique. A un passage à la chicane du port, Max a presque réussi un dépassement. »

« Il a franchi la ligne d’arrivée à la deuxième position, mais puisque le top 4 était très resserré, il a loupé le podium. Finir 4e est rude pour Max, après un pilotage tel que celui-ci, mais comme toujours, il n’a pas abandonné jusqu’au drapeau à damiers. »

« Il a conduit avec son cœur, mais cette 4e place sonne un peu comme un résultat aigre après un pilotage si formidable. Mais c’est ainsi, les commissaires ont pris une décision qu’ils ont estimée juste, il faut l’accepter. Sa seule chance était de dépasser Lewis Hamilton et de construire un écart de cinq secondes. Il méritait d’être sur le podium à Monaco. »

« Ce qui est encourageant, c’est que la performance est là, il attaquait, attaquait… »

De l’autre côté du garage, Pierre Gasly a mené une course efficace, celle qu’on lui demandait de réaliser. Le Français partait de la 8e place mais a réussi à finir la course au 5e rang. Il a même creusé un écart suffisant pour avoir un arrêt gratuit, ce qui lui a permis de chausser les tendres et de signer le meilleur tour en fin d’épreuve, avec le point bonus à la clef.

« Pierre est vraiment très bien revenu, après la pénalité reçue samedi qui l’a fait partir de la 8e place » a souligné Horner. « Il est resté concentré, et quand il a eu une piste dégagée, a réussi à progresser dans la hiérarchie. Avec le bénéfice du deuxième arrêt, il a claqué le meilleur temps, ce qui est important pour l’équipe. »

« Un travail formidable de sa part et de l’équipe. Mes félicitations, aussi, à Honda, qui a placé ses quatre voitures dans le top 8. »

Red Bull

expand_less