Formule 1

Magnussen : Hulkenberg est très rancunier mais...

... les médias sont à blâmer aussi pour la Hongrie 2017

Recherche

Par Olivier Ferret

18 août 2019 - 14:07
Magnussen : Hulkenberg est très (...)

Cela fait maintenant un peu plus de deux ans que Kevin Magnussen et Nico Hulkenberg ne se parlent plus.

En effet, en 2017, lors du Grand Prix de Hongrie, les pilotes Haas et Renault F1 eu un différend en piste dans le virage n°2. A l’arrivée Hulkenberg a déclaré que le Danois était le pilote le moins sportif de la grille.

C’est au moment des interviews pour la télévision, que l’Allemand est allé interpeller Magnussen et ce dernier lui a sorti le fameux "Suce-moi les couilles chéri !" qui a fait le tour des médias.

Début juillet, Magnussen revenait déjà sur cet incident, se justifiant une nouvelle fois de sa réaction :

"Il a interrompu mon interview et c’était assez irrespectueux et je ne pensais simplement pas à ce que j’allais lui répondre, mais vous savez, je voulais juste qu’il s’éclipse et c’est cette phrase qui m’est venue à l’esprit. Oui, je pense qu’il l’a cherché."

Aujourd’hui, il reconnait que "nous sommes des adversaires sur la piste, et pas des amis. Mais je crois l’avoir déjà dit, je respecte beaucoup son talent et sa performance au volant. Il est très complet."

"Cet incident montre aussi ce qui ne va pas avec les médias d’une manière générale puisqu’on m’en parle encore deux ans après. Je comprends pourquoi, les gens consultent ces histoires. Mais si cela n’avait pas été filmé, je crois que Nico et moi n’y penserions même plus aujourd’hui."

"Cela a été monté en épingle et, forcément, cela a joué sur nos relations. C’est dommage car j’ai du respect pour lui, je n’ai rien contre lui."

Magnussen affirme toutefois qu’il n’est pas rancunier et que les médias ne sont pas forcément totalement à blâmer.

"Oui, je l’ai dit aussi, Nico a pris tout ça de manière très personnelle. Il est rancunier. C’est comme ça."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less