Formule 1

Les pneus intermédiaires abîmés de Hamilton n’ont pas surpris Mercedes F1

Shovlin juge cette dégradation totalement normale

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 novembre 2020 - 18:21
Les pneus intermédiaires abîmés de (...)

Les pneus de Lewis Hamilton étaient très usés à l’arrivée du Grand Prix de Turquie, le Britannique n’ayant effectué qu’un seul arrêt pour passer des pneus pluie aux intermédiaires, qui lui ont fait le reste de la course.

Andrew Shovlin, directeur de l’ingénierie en piste de Mercedes, note qu’il n’y a rien d’anormal, dans de telles conditions, à voir une bande de roulement être aussi lisse, et l’inquiétude était davantage face à leur moins grande résistance qu’au sujet de leur apparence lisse.

"Ils n’avaient pas beaucoup de gomme mais pour être honnête, dans une course où l’on passe des conditions intermédiaires au sec, chaque jeu de pneu que vous mettez ressemble à ça" avoue Shovlin. "Ils doivent être lisses car c’est là que vous savez que vous êtes sur la transition."

"Leur apparence n’était pas inquiétante, c’était plutôt le fait que nous n’avions jamais fait près de 300 kilomètres sur un jeu de pneus intermédiaires. Nous savions qu’ils seraient nettement dégradé et il y a un risque de crevaisons."

"Cependant, de manière surprenante, il n’y avait pas beaucoup de carbone sur la piste et le risque était assez faible. L’inquiétude en fin de course était seulement le fait qu’il était plus facile d’avoir une crevaison avec un pneu très dégradé."

Une averse était prévue en fin de course, et Mercedes a proposé à Hamilton, qui avait assez d’avance, de rentrer chausser un train d’intermédiaires neufs. Finalement, le Britannique y a renoncé, et Shovlin reconnaît qu’un tel pari aurait pu s’avérer perdant.

"Il y avait aussi de la pluie qui arrivait, et nos pneus n’auraient pas été bons sous une quantité certaine de pluie, ils auraient été difficiles à mettre en température. Nous parlions donc d’un arrêt, mais c’était un pit stop de précaution."

"Avoir cette option crée en quelque sorte un dilemme. Généralement, vous ne pouvez pas vous arrêter quand vous menez, chausser des pneus neufs et toujours conserver la tête de la course."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less