Formule 1

Le manque de grip en Turquie a amplifié les écarts entre les F1

Russell explique avoir composé avec ses propres limites

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 novembre 2020 - 17:44
Le manque de grip en Turquie a (...)

Bien que les conditions humides aient tendance à niveler les performances dans le peloton de la F1, les écarts lors du Grand Prix de Turquie ont au contraire été amplifiés. George Russell explique que ce n’est pas la pluie qui en est responsable, mais l’adhérence générale qui a pénalisé les voitures ayant déjà le plus de difficultés.

"Je pense que c’est ce qui est difficile à comprendre pour quelqu’un qui n’est pas un pilote de F1" a expliqué Russell au podcast F1 Nation. "Quand on va plus lentement, il y a moins d’adhérence, et c’était le cas ce week-end."

"Et c’est pourquoi les riches sont devenus plus riches et les pauvres plus pauvres. Les voitures rapides qui avaient le plus d’appui et le plus de grip mécanique pouvaient aller plus vite dans les virages, ce qui leur donnait alors plus de température dans les pneus et encore plus d’adhérence."

"Les voitures plus lentes sortent des stands un peu plus lentement, vous perdez l’adhérence et vous vous retrouvez dans une spirale négative. C’est pourquoi vous avez vu tant de différence de temps au tour. Ce n’est pas qu’aucun de nous n’était à la limite, nous étions tous à la limite, mais juste à la limite que nous avions, et malheureusement c’était très différent."

Russell explique n’avoir jamais connu un pilotage si précaire : "C’étaient les pires conditions dans lesquelles j’ai pu rouler, pas à cause de la pluie, mais uniquement à cause du manque d’adhérence. Nous voulons pousser ces F1 à leur limite et tout le week-end, mais nous n’avons pas pu le faire."

"Nous travaillons normalement en dixièmes de secondes, pas en secondes. Il suffit de regarder les écarts entre les voitures. Les pneus étaient la clé, je n’ai jamais vécu un week-end de course qui ait autant dépendu des pneus. C’était vraiment dommage parce que c’était une piste géniale, mais nous n’avons pas pu en profiter."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less