Formule 1

Les consignes ont mis Hulkenberg ’assez en colère’

Cyril Abiteboul comprend la frustration mais...

Recherche

Par Olivier Ferret

11 juin 2019 - 10:18
Les consignes ont mis Hulkenberg (...)

Renault F1 a signé un bon résultat d’ensemble au Canada ce week-end, mais tout le monde n’avait pas le sourire à la fin de la course.

Nico Hulkenberg était en effet "assez en colère" selon les propres mots de Cyril Abiteboul, l’Allemand n’ayant pas eu le droit de dépasser Daniel Ricciardo, son équipier, en fin de course.

Hulkenberg était nettement plus rapide que l’Australien mais l’ordre est intervenu : figer les positions pour ne risquer aucun accrochage.

"Nico est assez en colère et je peux le comprendre," confie le patron de Renault F1.

"Les pneus de Daniel était un peu plus usés, aussi parce qu’il s’est beaucoup battu face à des voitures plus rapides, notamment celle de Bottas. Je pense que Nico était assez rapide pour se battre avec Daniel mais nous avons été assez clairs envers lui et nous lui avons dit que que nous avions besoin de ce bon résultat d’ensemble."

"Ce n’est pas quelque chose de sympa pour un pilote, je n’aime pas non plus les consignes et ce n’est pas dans le style de Renault. J’espère que je n’aurais pas à envoyer ce genre de messages trop souvent."

"Mais mon travail c’est d’obtenir le meilleur résultat pour l’équipe. Nous nous battons contre McLaren au championnat et nous ne pouvions pas risquer 14 points à cause d’un duel interne."

Hulkenberg a reconnu sa "frustration" mais admet "comprendre la position de l’équipe".

"Cette année nous avons perdu beaucoup de points et nous ne pouvions donc pas prendre de risques. J’étais énervé, mais je peux comprendre le point de vue du muret des stands. Nous avions besoin de cette double arrivée dans les points."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less