Leclerc a dû jouer de patience pour remonter jusqu’au podium à Austin

Encore des progrès à faire sur la gestion des pneus chez Ferrari

Recherche

Par Paul Gombeaud

24 octobre 2022 - 10:37
Leclerc a dû jouer de patience pour (...)

Parti 12e sur la grille de départ du Grand Prix des Etats-Unis après avoir reçu une pénalité moteur, Charles Leclerc est finalement parvenu à se frayer un chemin jusqu’au podium en profitant notamment de la première intervention de la voiture de sécurité, qui lui permettait de gagner plusieurs positions aux stands.

Le pilote Ferrari n’a en revanche pas pu faire grand chose pour défendre face à Max Verstappen, dont la F1 s’avérait trop rapide, et a ensuite trop souffert de la dégradation des pneus en fin de Grand Prix, mais il reste satisfait de sa troisième place après une course bien menée.

"J’ai beaucoup apprécié la première partie de course. Dans les tous premiers tours, il s’agissait avant tout d’être patient. J’ai pris un bon départ mais je me suis retrouvé en mauvaise position au virage 1, je reperdais donc les positions gagnées. Il fallait ensuite essayer de prendre soin des pneus pour attaquer en fin de relais."

"Nous avons eu un peu de chance avec le timing de la voiture de sécurité, qui nous a complètement remis dans la course. Mais malheureusement, nous avons ensuite trop souffert de la dégradation pneumatique pour nous battre pour une meilleure position. Ca reste une amélioration mais nous avons besoin de progresser partout."

"J’étais confiant que le podium était jouable, à condition de tout faire à la perfection. Avec le recul, je pense que notre stratégie était la bonne. Nous devons encore améliorer notre gestion des pneus mais nous allons dans la bonne direction."

Concernant sa lutte avec Verstappen, Leclerc peut-il désormais prédire ce que va faire son rival après autant d’années à s’affronter roue contre roue ?

"Je pense que c’est notre objectif à chaque fois : surprendre l’autre. Cela fait parti du jeu. Vous ne pouvez donc pas prédire mais c’était amusant, surtout au virage 1. Ca l’était moins aux virages 11 et 12 car j’ai vu Max me passer sur la gauche. Il y a aussi eu une bataille sympa avec Checo avec qui je me bats pour la deuxième place du championnat, c’était donc une course amusante dans l’ensemble."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos