Hamilton y a cru à Austin et salue les progrès de la Mercedes F1 W13

Il reste encore des gros soucis de vitesse en ligne droite selon lui

Recherche

Par Franck Drui

24 octobre 2022 - 10:06
Hamilton y a cru à Austin et salue (...)

Lewis Hamilton est passé très proche de sa première victoire de la saison hier à Austin.

Appelé à revenir sur sa course avec un peu de recul, en regardant simplement la situation dans son ensemble, à quel point cela lui a-t-il fait du bien de retrouver cette sensation ?

"C’était incroyable. C’était incroyable d’être à portée de tir de Max pendant quelques moments de la course. Nous ne savions vraiment pas à quoi ressemblerait notre rythme. Je pense que dans le premier relais, il contrôlait le rythme et c’était très difficile de le suivre. Mais dans cette deuxième phase de la course, où après la voiture de sécurité, j’ai pu le suivre et nous avons fait un excellent travail de stratégie. Nous étions agressifs. Je suis vraiment fier de l’équipe. Je pense que tout le monde a travaillé si dur pour apporter des améliorations ici ce week-end."

"Et oui, pendant une seconde... un peu plus allez, j’ai pensé que nous pourrions peut-être tenir, mais avec ce pneu médium supplémentaire qu’ils avaient, c’était juste un peu trop fort par rapport à nous."

Qu’en est-il de ces évolutions d’ailleurs saluées par Toto Wolff ? Selon lui, c’est certain, Mercedes F1 a toutes les cartes pour mieux finir l’année et surtout repartir sur de bonnes bases avec la voiture 2023. Hamilton attend de voir les analyses du week-end et pointe toujours un point faible majeur.

"Honnêtement, c’est vraiment difficile de dire si oui ou non… Je suis sûr que l’équipe saura plus de choses après les analyses, si nous avons fait un pas en avant par rapport aux autres. Il est difficile de dire si c’est par rapport à Red Bull, mais je suis sûr que cela a aidé."

"Juste parce que vous allez sur différents circuits, parfois il est difficile de vraiment ressentir exactement les progrès. Mais je pense que nous avons fait un pas dans la bonne direction."

"Nous avons toujours le même souci : Red Bull sont si rapides en ligne droite, avec le DRS, ils sont 35 km/h plus rapides que nous. Dans la situation inverse, nous ne prenons que 22 km/h derrière eux."

"Mais même sans le DRS, je pense qu’ils ont encore quelque chose comme 8 km/h d’avance sur nous, donc nous avons perdu beaucoup de temps dans les lignes droites, probablement quatre dixièmes au moins par tour. Nous avons donc quelques améliorations à apporter pour la voiture de l’année prochaine."

"Ce que je retiendrai d’aujourd’hui, c’est que nous avions un bon rythme, je suis toujours là et je sais que quand ils construiront la voiture qui ira bien, je l’amènerai au sommet. Nous devons juste continuer à travailler."

Peut-il aussi expliquer le souci de freins qui s’est déclenché avant le début de la course sur la grille de départ.

"Oui, eh bien, nous avons eu des problèmes avec nos freins toute l’année. Lorsque vous appuyez sur le frein, au lieu que les deux disques avant fassent la même quantité de travail, soit celui de gauche en fait plus, soit celui de droite en fait plus, et cela se voit sur les températures."

"Et nous avons eu une énorme différence de température, qui était essentiellement du côté gauche qui ne fonctionnait pas vraiment. Ils ont donc dû changer les freins sur la grille. Et c’est quelque chose que nous avons vu beaucoup chez nous au cours de l’année avec ces nouveaux tambours de refroidissement pour les jantes de 18 pouces. Et c’est donc aussi quelque chose sur lequel nous travaillons, il faut résoudre ce problème."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos