La surprise de Miami ? Leclerc et Verstappen se méfient des Mercedes F1

Horner pointe les caractéristiques du circuit

Recherche

Par Alexandre C.

7 mai 2022 - 11:40
La surprise de Miami ? Leclerc et (...)

La Mercedes W13, ce week-end à Miami, marsouine moins (sur un circuit qui reste bosselé), et a reçu des évolutions notables (nouveaux ailerons arrière et avant) sans être révolutionnaires. Les températures élevées atténuent aussi l’intensité d’un autre grand problème des Mercedes, la mise en chauffe des pneus.

La conséquence de tout cela ne s’est pas faite attendre hier : voici tranquillement George Russell en tête des EL2…

Les Mercedes sont donc en meilleure forme que lors des Grands Prix précédents. Mais s’agit-il d’un véritable come-back ? Les qualifications de ce soir pourront nous apporter un début de réponse.

« La surprise est Mercedes pour le moment » confie tout d’abord Charles Leclerc.

« Ils semblent être très forts, et aussi avec beaucoup de carburant, leur rythme était très solide. Ils pourraient donc être la surprise de ce week-end et ce serait bien qu’ils puissent se joindre à la bataille. »

Christian Horner, chez Red Bull, se méfie-t-il d’un retour des Mercedes ? Pour rappel, son pilote Max Verstappen a déjà écarté l’équipe allemande de la course au titre (mais Lewis Hamilton aussi). Ecoutons alors Horner.

« Je dis depuis la pré-saison que ce n’est qu’une question de temps avant que cela s’arrange pour eux, et ça commence à se produire. Alors le duel au sommet deviendra une bataille à trois. »

« Les caractéristiques de ce circuit aident aussi, mais vous pouvez voir qu’ils commencent à s’attaquer à leurs problèmes. Ils sont compétitifs. »

Qu’en dit Max Verstappen, lui qui écartait donc les Mercedes de la course au titre ? Il ironise...

« Leur voiture n’est peut-être pas si terrible, n’est-ce pas ? »

Sergio Pérez, de son côté, n’est pas surpris.

« Ils ont été rapides à certains endroits, ils n’avaient besoin que de modifier des petits trucs pour être là où ils sont. C’est bien de les voir ici, j’espère faire une bonne course avec une autre équipe. »

De même chez McLaren, Lando Norris n’est pas tombé de son transat.

« Pas du tout surpris. Ils étaient quoi, 4e ou 5e à Bahreïn [3e et 4e] ? Ils ont été forts toute l’année. Juste parce qu’ils ont un peu de rebond, tout le monde s’attend à ce qu’ils soient loin. Ils sont extrêmement forts dans les virages à basse vitesse. Les Mercedes ont probablement été l’une des meilleures voitures dans ces virages toute la saison, c’est juste que personne ne regarde jamais très bien le GPS et ne le remarque. Ce n’est donc en aucun cas une surprise. Cela nous donne juste envie de travailler encore plus dur et d’essayer de les dépasser à nouveau. »

Toto Wolff, le directeur de Mercedes, conclut lui sur une note rêveuse, optimiste ou menaçante pour ses adversaires...

« Peut-être que ce jour d’essais libres nous a donné une impression de ce à quoi le tableau pourrait ressembler si nos rebonds n’existaient pas. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos