Formule 1

La série Netflix, ‘un succès phénoménal’ pour la F1 selon les sponsors

Red Bull prête à donner un accès plus large encore aux caméras

Recherche

Par A. Combralier

24 mars 2019 - 15:29
La série Netflix, ‘un succès phénoménal'

Mercedes et Ferrari vont probablement regretter d’avoir boudé l’exercice. La série « Drive to Survive » diffusée par Netflix, aurait eu, selon les experts en marketing de la F1, des conséquences très positives sur la popularité de la discipline.

Un record d’affluence a été battu à Melbourne le week-end dernier – un signe de plus qui montre que la série a eu, peut-être, son petit effet. Dans le même temps, certains pilotes comme Daniel Ricciardo, n’ont pas manqué de souligner qu’à plusieurs reprises, ils avaient rencontré des personnes qui avaient décidé de suivre la F1 après avoir regardé la série.

« C’est un succès phénoménal, certainement, de notre point de vue » a ainsi déclaré Ben Pincus, qui est responsable du sponsoring de la F1 chez Heineken.

Ben Pincus est certainement juge et partie, mais ses propos, très louangeurs, confirment les échos positifs entendus au sujet de la série.

« C’est fascinant de voir comment vous pouvez raconter une histoire, sans en fait même montrer la moindre action en piste, une histoire qui, à certains égards, est plus envoûtante et passionnante pour les fans moins hardcore. »

« Ce fut un succès formidable. Cela amène les gens à penser à revoir leur mode de diffusion, ou leur moyen de mesurer et construire leurs audiences. Cela vous amène à repenser des choses que vous pensiez peut-être acquises, concernant les moyens d’attirer et d’impliquer davantage de personnes. »

Ben Pincus suggère ainsi que les diffuseurs TV classiques pourraient s’inspirer de l’expérience Netflix, au moins dans leur manière de présenter le déroulement d’une saison, afin de faire grimper leurs propres audiences.

Oliver Hugues, directeur du marketing chez Red Bull Racing, a corroboré les propos enthousiastes de Ben Pincus. Selon lui, 90 % des passagers de son vol pour Melbourne avaient profité du vol pour regarder la série !

Contrairement à Ferrari et Mercedes, Red Bull a donné un large accès aux caméras de Netflix. Dans la série, le départ de Daniel Ricciardo pour Renault fait l’objet de plusieurs épisodes à suspense, légèrement romancés mais très bien amenés.

« Nous avons accordé une grande confiance à Netflix et de notre point de vue, pour la deuxième saison, nous allons aller encore plus loin » a confié Oliver Hugues.

« Nous avons donné accès à suffisamment de choses pour que le résultat final soit crédible, mais nous aurions pu donner accès à plus de choses encore. Je pense que les équipes qui ont fourni un accès plus large encore, surtout en milieu de grille [comme Haas avec Günther Steiner] ont vraiment permis de produire une histoire très intéressante. »

Au-delà de ces ressentis, forcément un peu biaisés, quels sont les chiffres d’audience précis de la série ? Netflix n’a pas voulu les communiquer, mais selon la FOM, la série aurait été « très bien accueillie. »

FOM (Liberty Media)

expand_less