Formule 1

La Formule E ne détrônera pas la F1 ’dans un avenir proche’ pour Hamilton

Il se dit en constant dilemme éthique par rapport à l’écologie…

Recherche

Par A. Combralier

15 mars 2020 - 18:02
La Formule E ne détrônera pas la F1 (...)

A terme, la Formule E va-t-elle venir concurrencer très sérieusement la F1, voire remettre en question son existence même ? La question est légitime, à l’heure où Mercedes a engagé une équipe officielle, et où certains motoristes (Honda) ont avoué publiquement réfléchir à leur engagement.

Lewis Hamilton est lui-même très engagé pour l’écologie et des modes de transport plus responsables : il serait ainsi assez logique qu’il finisse par abandonner la F1 pour la Formule E… Mais la réponse du pilote Mercedes à cette question, est paradoxale : s’il rend hommage au but écologique de la Formule E, il n’est pas du tout convaincu par ce qu’elle peut apporter sur le plan sportif…

« La seule raison qui pourrait me pousser à m’engager en Formule E… ce seraient des raisons éthiques, parce que la durabilité, c’est quelque chose dont je suis très très au fait – et aujourd’hui, il est difficile pour moi, alors que je suis dans un avion tout le temps, de participer à ce changement positif pour le climat. »

« Mais la bonne nouvelle, c’est que Mercedes-Benz assume vraiment cette responsabilité pour la durabilité dans ses activités, et essaie de participer à ce changement » explique ainsi Lewis Hamilton à Square Mile.

« Pour ce qui est de la course, je suis au sommet du sport automobile et, dans un avenir proche, la Formule E ne sera pas ce sommet - et je veux être au sommet du sport. C’est pourquoi je n’envisage pas de courir en Formule E, mais je peux m’imaginer participer à quelque chose en arrière-plan. J’aime l’idée de ce que la Formule E représente et de ce vers quoi elle tend - par exemple, avec ma collection de mode, je pousse Tommy Hilfiger à être plus durable. »

Un pilote de F1 engagé pour l’écologie est nécessairement placé face un dilemme et ses propres contradictions : Lewis Hamilton ne l’ignore pas… Comment son discours peut-il alors ne pas paraître paradoxal voire hypocrite ?

« Je suis constamment en conflit, parce que je participe à des courses de Formule 1 qui produisent des émissions - mais ce sport utilise une technologie parmi les plus avancées au monde, qui peut entraîner un changement positif pour les voitures de série à l’avenir. Vous savez que les gens vous regardent en essayant de faire quelque chose de positif, mais ils se concentrent souvent sur le négatif. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less