Formule 1

La fiabilité pourrait décider de la 3e place ou non de Renault F1 pour Ricciardo et Ocon

Cela se jouera à des détails

Recherche

Par Alexandre C.

22 octobre 2020 - 18:32
La fiabilité pourrait décider de la (...)

La lutte pour la 3e place au classement des constructeurs continue de battre son plein. Cependant ces 5 dernières courses, la dynamique est pour Renault, qui a engrangé 78 points contre 54 pour McLaren et 57 pour Racing Point. Le podium de Daniel Ricciardo au Nürburgring a confirmé ces dernières tendances.

L’Australien, dans le paddock de Portimao, a confirmé que la 3e place était dans le viseur de Renault, un objectif évident. Mais cela se jouera à des détails…

« Nous sommes définitivement en chasse pour la 3e place, nous y sommes bien. Mais je pense qu’avec les trois équipes, nous sommes d’un nouveau si proche… et parfois il faut attendre le premier tour pour savoir qui prend un meilleur départ, qui peut obtenir la position de piste, et c’est là que ça se joue, car je pense que c’est à ce point que la bataille est proche. »

« Ce qui va être important pour dicter cette bataille, c’est évidemment aussi la fiabilité, et le fait d’amener les deux voitures dans les points quand c’est possible, donc c’est évidemment ce que nous allons vraiment essayer de viser pour nous faciliter la vie. Mais c’est proche... Évidemment, au début de l’année, Racing Point semblait avoir une nette avance, puis McLaren a montré qu’elle était solide et nous aussi, donc honnêtement je pense que c’est vraiment proche. »

Pour la 3e place au classement des constructeurs, Renault aura aussi besoin d’un Esteban Ocon en réussite. Or le Français, parfois critiqué par ses performances, joue aussi de malchance avec deux abandons en cinq courses (problème hydraulique au Nürburgring).

C’est donc sur la fiabilité que Ocon veut insister...

« Ces choses-là arrivent dans le sport automobile, malheureusement. Cela s’est produit à des moments où nous étions en bonne position pour marquer de bons points, donc il est certain que nous manquions un peu de résultats - j’étais sur le point de finir dans le top 5 au Nurburgring. »

« Mais nous travaillons dur sur ce point, sur la fiabilité. Je pense qu’elle a été solide au début de l’année. Bien sûr, cela s’est produit à quelques reprises récemment mais dans l’ensemble... dans l’ensemble, nous avons été très forts, les performances se sont améliorées massivement depuis le début de la saison. »

« Même si j’ai abandonné au Nürburgring, c’est génial de voir ce que Daniel a réussi à mettre la voiture sur le podium. C’était un soulagement pour toute l’équipe, cela faisait si longtemps qu’ils n’avaient pas fait ce podium et nous l’avons fait cette fois. Bien sûr, ce serait super si nous en avions d’autres en cette fin de saison, et je vais essayer d’en avoir aussi pour mon côté. »

Pour progresser un peu cette année et l’an prochain, Renault pourra aussi compter sur l’apport de Fernando Alonso. Même avec un seul roulage promotionnel de 100 kilomètres sur la voiture actuelle, l’Espagnol aurait déjà apporté un retour d’information intéressant.

C’est ce qu’a voulu affirmer en tout cas Esteban Ocon...

« Bien sûr, le fait que trois pilotes donnent leur avis est une confirmation claire pour l’équipe.

« En avoir deux, c’est déjà une bonne chose. Mais quand vous en avez trois, il n’y a pas de doute, vous devez aller dans cette direction. C’est bien d’avoir son avis sur ces choses. Mais dans l’ensemble, nous avons l’air d’être tous bien raccords sur nos opinions. »

« Nous avons eu des réunions la semaine dernière où il était présent. Il a testé la voiture à Barcelone. Donc il y arrive, il se prépare de plus en plus. »

« Et c’est sûr qu’avec un gars comme Fernando qui a beaucoup d’expérience, ça va être très intéressant de voir ce qu’il apporte à l’équipe. Bien sûr, je peux toujours apprendre de légendes comme lui. »

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less