Formule 1

L’Arabie Saoudite défend sa présence au calendrier de la F1

"Tout le monde peut venir" sans crainte

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 novembre 2020 - 11:34
L’Arabie Saoudite défend sa présence (...)

La venue de la Formule 1 en Arabie Saoudite l’année prochaine fait débat, notamment face aux problèmes de respect des Droits de l’Homme au sein du pays. Le directeur de la fédération de sport automobile locale assure toutefois que son pays a bien plus à offrir à la F1.

"Quand vous ne connaissez pas un pays, et quand vous avez une certaine image d’un pays, je ne peux pas leur en vouloir" a déclaré Khalid Bin Sultan Al Faisal. "Nous savons que nous sommes différents. Nous avons notre culture. Il y a des choses que les gens peuvent faire ailleurs et qu’ils ne peuvent pas faire ici."

"Mais nous respectons nos différences et nous ouvrons notre pays à n’importe qui. Nous n’avons aucune discrimination et tout le monde peut venir. Que vous soyez un homme ou une femme, il n’y a aucune ségrégation."

"Je me rappelle quand mes parents me disaient que nous allions aller aux Etats-Unis, surtout à New York, j’avais peur. Donc je sais qu’ils ne sont pas très impatients car il y a beaucoup de problèmes avec les Droits de l’Homme, et parce qu’ils ne sont jamais venus en Arabie Saoudite."

Il espère toutefois que ce genre d’événement pourra faire "changer d’état d’esprit" les personnes réticentes : "Cela nous est arrivés avec le Dakar. La plupart d’entre eux avaient la même impression, ils n’étaient pas heureux. Même avec la Formule E, BMW et d’autres équipes ne voulaient pas venir en Arabie Saoudite."

"Mais après qu’ils sont venus, après qu’ils nous ont vus et rencontrés, ils ont changé de perspective. Au sein de cette vision et de l’ouverture de notre pays, nous aimerions que les gens viennent et voient vraiment qui nous sommes. Nous n’avons rien à cacher."

Un porte-parole pour Liberty Media a assuré que la F1 travaillait avec l’Arabie Saoudite pour que l’image des deux entités demeure intacte : "Nous avons été clairs quant à notre position sur les Droits de l’Homme avec tous nos partenaires et les pays qui nous accueillent, qui doivent s’engager à respecter les Droits de l’Homme dans la manière dont les événements sont organisés."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less