Komatsu recherche un pilote ‘expérimenté’ pour épauler Bearman chez Haas F1

Les évolutions sont-elles prometteuses pour Haas F1 ?

Par Alexandre Combralier

6 juillet 2024 - 10:03
Komatsu recherche un pilote ‘expérimenté

C’est la grande nouvelle du week-end du côté de Haas F1… et ce n’est pas non plus une surprise. Ollie Bearman sera bien titularisé l’an prochain – mais l’on ignore encore le nom de son futur coéquipier.

Ayao Komatsu, le successeur de Günther Steiner, est l’homme derrière ce choix. Alors, pourquoi avoir décidé de signer un rookie ?

Certes, Oliver Bearman est très prometteur (en témoigne sa 7e place en Arabie saoudite, dans la Ferrari de Carlos Sainz). Mais Haas F1 n’a-t-elle pas été ‘vaccinée’ des rookies après avoir accueilli Nikita Mazepin et Mick Schumacher dans leurs premières années ?

« Nous sommes toujours une équipe en croissance, globalement » précise Ayao Komatsu dans le paddock de Silverstone.

« Nous sommes une équipe relativement nouvelle. Et puis nous sommes en train de de réinitialiser l’équipe, disons, et d’améliorer nos performances. »

« Et Ollie, évidemment, est un jeune pilote très talentueux qui a la tête sur les épaules. Il est très calme, mais mature, il a de la vitesse - et il est très attaché à l’équipe. C’est ainsi que nous voulons progresser en tant qu’équipe, et c’est ce que j’entends par une adéquation parfaite. »

Oliver Bearman dispose de pas moins de six séances d’essais libres, cette année, pour se mettre au diapason pour l’an prochain.

Il était d’ailleurs dans la Haas F1 de Kevin Magnussen ce vendredi, en EL1 à Silverstone. Et Ayao Komatsu a-t-il vu une différence dans le comportement du Britannique, sachant qu’il serait titulaire l’an prochain ?

« Non, pas vraiment. Parce que, encore une fois, c’est ce qui était impressionnant avant quand nous l’avons mis dans la voiture au Mexique, l’an dernier, pour sa toute première fois dans une voiture de Formule 1, en EL1. Bien sûr, il était excité. Mais il a compris l’objectif de l’équipe, ce que cette séance signifie pour l’équipe, ce que nous devons accomplir. Il essaie de conduire le plus vite possible, bien sûr. Mais il regarde le tableau d’ensemble, il comprend toujours très, très bien le contexte. C’est ce qui était impressionnant auparavant. »

« Ce n’est pas quelque chose qu’il devait changer en essais libres. Bien sûr, à Silverstone, il était, j’en suis sûr, très heureux de conduire devant son public à domicile, après l’annonce. Il en a donc profité. Mais fondamentalement, l’approche était exactement la même. »

Maintenant qu’Oliver Bearman est titularisé, Ayao Komatsu va devoir se pencher sur l’identité de son coéquipier. Ce qui est certain c’est que ce deuxième pilote sera expérimenté. Peut-être Esteban Ocon ?

« Oui, surtout pour une équipe comme la nôtre, nous ne pouvons pas avoir deux rookies. Donc maintenant que nous avons pris Ollie en tant que débutant, nous allons essayer de nommer quelqu’un qui a une bonne expérience de la F1. »

Haas F1 de nouveau bien placée avec ses évolutions ce week-end ?

Parlons désormais du plus court terme, voire du très court terme, c’est-à-dire ce week-end de course à Silverstone.

Après une double entrée dans les points au Red Bull Ring, Haas F1 semble de nouveau très performante avec ses évolutions au Royaume-Uni. Nico Hülkenberg a même signé la 4e place en EL2.

« Je n’ai pas beaucoup de confiance dans le fait que nous pourrons être à nouveau 6e et 8e, comme en Autriche » relativise Ayao Komatsu.

« Il faudrait que d’autres voitures aient de la malchance. Mais je suis persuadé que nous pouvons nous battre pour les points. Si vous regardez les 11 courses depuis le début de la saison, à part Monaco, même les courses où nous n’avons pas marqué de points, nous avons terminé 11e cinq fois, je crois. À Bahreïn, nous avons terminé 12e. Nous avons donc toujours été là, ou à peu près. »

« Et nous avons installé de nouvelles pièces sur la voiture ce week-end. Mais nous devons vraiment évaluer si c’est un pas en avant ou non. Mais tant que les choses ne régressent pas, nous devrions être en mesure de nous battre pour les points. Si nous faisons une bonne course, nous avons une chance d’être 9e, 10e. C’est ce que nous visons. »

Haas F1 est-elle satisfaite de ces évolutions ? Que peut répondre Ayao Komatsu à leur sujet ?

« Je ne peux pas en dire beaucoup. Vous savez, nous avons accumulé des données, mais Nico a conduit la voiture pré-évolutions en EL1... Nous avons donc mis à jour la voiture de Nico pour la spécification de Silverstone en EL2. Je pense donc que nous aurons de bonnes données, et avec les commentaires de Nico, nous pourrons alors prendre une décision. »

Haas F1

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos