Formule 1

Hamilton va ’prier’ pour un scénario plus normal à partir de Silverstone

La Mercedes W12 a montré ses limites au Red Bull Ring

Recherche

Par Olivier Ferret

5 juillet 2021 - 09:08
Hamilton va ’prier’ pour un scénario (...)

Lewis Hamilton admet qu’il ne sait pas comment se passera son Grand Prix à domicile à Silverstone dans deux semaines, après la période de domination de Red Bull lors des cinq dernières courses.

Le septuple champion du monde pense toutefois que ce sera très difficile de battre la RB16B mais le circuit anglais ultra-rapide et quelques évolutions pour la W12 pourraient redistribuer les cartes un peu plus en faveur de Mercedes.

Hamilton a gagné six de ses sept courses à domicile depuis 2014 ou, au pire, terminé 2e.

"Ces dernières courses ont été difficiles et Max [Verstappen] est devant nous, je ne peux vraiment pas faire grand-chose à ce sujet. Bien sûr, je prie pour un scénario différent lors de la prochaine course. Vous regardez leur voiture et elle est juste sur des rails, donc nous devons absolument tout donner."

"Ces deux dernières semaines, je suis allé à l’usine chaque semaine pour essayer d’extraire le plus possible de la voiture dans le simulateur, mais notre voiture n’était tout simplement pas bonne en Autriche pour une raison quelconque. Et j’espère vraiment que ce sera spécifique à ce circuit."

"Nous avons des pièces qui arrivent mais je crains que ce ne soit pas suffisant pour combler l’écart. Il faudra donc continuer à travailler sur l’optimisation de nos réglages."

Quant à savoir s’il pouvait sentir ses chances d’obtenir un huitième titre s’éloigner peu à peu, Hamilton a déclaré : "Je ne me concentre pas vraiment là-dessus, pour être honnête, j’essaie juste d’obtenir de meilleures performances."

Pour rassurer Hamilton, le directeur de l’ingénierie piste, Andrew Shovlin, estime qu’une partie de son déficit par rapport à Red Bull en Autriche était bien spécifique à la piste et accentué par la sous-performance dans les conditions chaudes des qualifications.

"Nous n’avons pas été particulièrement forts ici en général," convient Shovlin.

"Ce n’est pas tellement dans l’écart par rapport à Red Bull, mais à quel point nous étions vraiment sous pression de McLaren. Lando [Norris] a fait un excellent travail mais s’est retrouvé devant nous en qualifications. Cela tient en partie au fait que cette piste ne convient pas à la voiture et nous n’avons fait aucune percée là-dessus au cours des deux courses ici, donc cela semble être une chose à étudier chez nous à plus long terme."

"Et puis aussi le composé très tendre, le C5, ne nous donnait tout simplement pas autant dans les conditions chaudes de samedi que nous en obtenions vendredi. Il y a une autre question là à résoudre pour nous. Nous avons fait manifestement quelque chose de la mauvaise façon de ce côté car McLaren est passée devant nous."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less