Formule 1

Hamilton et Schumacher : des talents ‘donnés par Dieu’ pour Ross Brawn

Il revient sur le Grand Prix de Turquie

Recherche

Par Alexandre C.

17 novembre 2020 - 15:09
Hamilton et Schumacher : des talents

Avec 30 secondes de marge sur la concurrence, et un tour d’avance sur son coéquipier Valtteri Bottas, Lewis Hamilton a prouvé de nouveau à tous, en Turquie, dimanche dernier, pourquoi il méritait d’égaler les 7 titres de Michael Schumacher.

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, qui a travaillé aux côtés des deux champions, a tenu à saluer la performance du pilote Mercedes, dont la domination ne trouve qu’un point de comparaison pour lui.

« Félicitations à Lewis. Il a montré aujourd’hui pourquoi il est un talent si exceptionnel. Je suis toujours captivé par les commentaires de Lewis pendant la course à la radio de l’équipe, qui suggère que les choses ne vont pas bien, ce qui est toujours divertissant - mais il performe toujours. »

« En Turquie, bien que Mercedes ait lutté pour le rythme tout le week-end sur une surface glissante et dans des conditions froides, il est resté patient dans la course, a élaboré une stratégie et a poussé quand il le fallait. Il a fait fonctionner les pneus quand personne d’autre ne le pouvait. C’était la démonstration parfaite de ce qu’il est - un septuple champion du monde, égalant le record de Michael. »

« C’est le genre de domination que la plupart des gens ne voient qu’une fois dans leur carrière automobile. J’ai eu la chance de la voir deux fois. J’ai eu la chance de travailler à la fois avec Lewis et Michael. Ce sont des personnages différents, ce qui est merveilleux car vous ne voulez pas de personnages lisses en F1. Lewis est différent de Michael dans la façon dont ils abordent les choses. Au fond, ils ont tous deux un talent donné par Dieu. »

Pourtant, la victoire n’avait rien d’évident même à la mi-course...

« Le dimanche n’a pas été une victoire facile. Il n’a pas mis la voiture sur le poteau et disparu dans la distance. C’était un week-end difficile pour lui, en ce qui concerne la météo, les conditions et la piste. Il est clair qu’au départ, cela ne convenait pas à Mercedes, mais ils sont restés concentrés et y ont réfléchi. Il est parti de plus loin sur la grille aujourd’hui. Il gagne quand il n’a pas d’opposition et il gagne quand il a une grande aussi. »

Lewis Hamilton n’aurait-il donc aucune faiblesse pour Ross Brawn ?

« Il est difficile de relever une faiblesse dans son arsenal. Il semble parfois s’émouvoir à la radio mais l’équipe sait comment gérer cela grâce au calme de son ingénieur Pete Bonnington. Bono ne se laisse pas déconcerter par ce que dit Lewis et riposte quand il est trop excité. Tout le monde dans cette équipe travaille si bien ensemble. »

« En ce moment, il est au sommet de sa carrière. Et je ne sais pas quand il commencera à faiblir. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less