Formule 1

Silverstone n’est pas déçu de ne pas voir de grille inversée pour un de ses Grands Prix

Pringle comprend l’opposition à la mesure dans ces circonstances

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juin 2020 - 15:56
Silverstone n’est pas déçu de ne pas (...)

Le concept de grille inversée et de course qualificative n’a pas eu le soutien unanime des équipes de F1, ne serait-ce que pour un test ou deux cette année.

Mercedes s’est opposée à cela, de même que Racing Point et, finalement Ferrari, selon diverses sources.

Cette idée aurait pu être testée à Spielberg comme à Silverstone, lors de l’une des deux courses.

Stuart Pringle, le directeur du circuit anglais, relativise ce refus et n’est pas déçu.

"Selon moi, cela n’aurait pas été approprié pour cette saison parce qu’il y a déjà beaucoup d’inconnues. Combien de courses aurons-nous au final ? Je pense que tout le monde veut que le championnat démarre sur les bases que nous connaissons déjà, avec un format connu," estime le Britannique.

"Nous avons certes deux courses et elles seront bien toutes les deux, j’en suis certain et je ne suis donc pas déçu de ne pas avoir cela. Mais je ne pense pas que c’est un non ferme et définitif pour l’avenir. Je sais que la Formule 1 travaille beaucoup sur le format de ses week-ends, pour améliorer la qualité du spectacle et la qualité des courses. Il y a des choses à faire."

"Oui, il y a eu des grilles inversées plus tôt dans l’histoire du sport automobile. Mais les voitures n’étaient pas autant liées à l’aérodynamique, les performances étaient bien moindres. Ce n’est pas le même défi aujourd’hui. Mais, tout doit être exploré. Ce qu’il faut c’est ne pas le faire au milieu d’une saison, même si celle-ci n’a pas encore démarré."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less