Formule 1

Des changements à la tête de la F1 ? Carey évoque l’avenir de Bratches… et le sien

Carey confirme qu’il n’est pas en F1 sur du long terme

Recherche

Par A. Combralier

4 décembre 2019 - 09:41
Des changements à la tête de la F1 ? (...)

L’avenir de Sean Bratches, actuel directeur des opérations commerciales de la F1 (il s’occupe notamment des relations avec les promoteurs) est toujours en suspens. Cette situation crée bien sûr des incertitudes, comme en témoignait récemment Bobby Epstein, le promoteur du COTA à Austin : peut-on, oui ou non, continuer à faire affaire directement à Sean Bratches au risque de le voir partir dans quelques semaines ?

Sean Bratches doit logiquement beaucoup voyager en raison de ses obligations professionnelles… il travaille à Londres, se rend sur la plupart des Grands Prix, tandis que sa famille reste aux États-Unis. Beaucoup de contraintes – et sans doute trop pour lui.

Chase Carey, le PDG de la F1, a fait le point sur la situation de son collègue de travail à Abu Dhabi.

« Je discute toujours au sujet de Sean. Nous sommes sous contrat. Aucune décision n’a été prise. Bien sûr, il mène une vie unique. Il a pris du plaisir dans cette expérience. Il a sa famille aux États-Unis, il vit à Londres. Je pense qu’il apprécie vraiment ce qu’il fait. Il est excité au sujet du futur de la F1, de la direction que nous empruntons. »

« Maintenant, nous avons une occasion de respirer. Donc une fois cette saison bien terminée, que nous serons de retour à Londres, nous aurons une chance de discuter de son avenir. Mais nous n’avons pris encore aucune décision. »

L’avenir de Chase Carey lui-même est aussi entre parenthèses. Le nom de Toto Wolff revient souvent pour le remplacer, à horizon 2021, surtout dans le cas où Mercedes redeviendrait simple motoriste…

Chase Carey a confirmé que son avenir à long terme ne se situait sans doute pas en F1… sans annoncer qu’il était sur le départ.

« Je suis assez vieux, je n’ai qu’un contrat de court terme. Je ne construis plus de carrières. Je n’ai pas de plan à long terme. Quand vous êtes aussi vieux que moi, vous faites des plans à court terme. »

« J’apprécie les défis posés par la F1. Et je ne me concentre que sur cela, jusqu’à ce que j’en serai plus capable. Le futur m’excite. Si, à un moment donné, soit j’abandonne, soit Liberty Media se fatigue de moi, alors, nous imaginerons ce qui suivra. Mais ce ne serait probablement pas productif d’en débattre en public. »

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less