Dépassement du budget en F1 : quelles sanctions pour Red Bull ?

La FIA a un "catalogue" de pénalités mais rien de défini

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 septembre 2022 - 10:59
Dépassement du budget en F1 : quelles

Le paddock de Singapour s’est réveillé avec une rumeur selon laquelle Red Bull et Aston Martin F1 auraient dépassé les limites du plafond budgétaire l’année dernière. Il se dit que, notamment du côté de Red Bull, ce dépassement serait mineur, à savoir moins de 5 % en plus du plafond qui était fixé en 2021 à 145 millions de dollars.

Aucune sanction précise n’est prévue par le règlement, mais celui-ci stipule bel et bien plusieurs cas de figure, sans préciser comment la décision d’une sanction sera prise par le régulateur de la FIA et de la Formule 1.

Selon l’Article 9.1 b) du Règlement Financier de la F1, les "pénalités mineures" pour un dépassement mineur pourraient être sportives, financières, ou se reporter sur le développement.

Les premières pénalités envisagées sont sportives, et peuvent concerner un retrait de points, soit pour le pilote, soit pour le constructeur. Mercedes F1 ayant été titrée chez les équipes et Max Verstappen ayant gagné le titre pour quelques points, il semble difficile d’imaginer la fédération revenir sur l’attribution des couronnes mondiales.

Une autre sanction peut être une suspension de l’équipe pour une ou plusieurs courses, mais là encore, difficile d’établir quand et comment une telle peine pourrait être purgée par l’équipe de Milton Keynes.

Etablir une sanction à la hauteur de l’infraction

Les autres pénalités sont une "réduction du plafond budgétaire", ce qui obligerait par exemple Red Bull a compenser les millions en trop de 2021 sur son budget 2023, qui serait par exemple réduit à environ 130 millions au lieu de 135 millions de dollars.

Une pénalité de développement, en réduisant le temps en soufflerie ou en simulations assistées par ordinateur, peut aussi être décidée. Une simple réprimande est également au menu, mais ce serait très léger comme signal envoyé de la part de la FIA.

On peut donc envisager sérieusement que la fédération choisira une réduction du budget ou du temps de développement, afin de pénaliser les équipes contrevenantes sans subir le camouflet de changer l’issue d’un championnat - déjà controversé à cause de l’erreur de Michael Masi ayant mené au sacre de Verstappen - plus de neuf mois après son terme.

Tout cela dépendra évidemment du dépassement budgétaire des deux équipes, certaines rumeurs parlant aussi de 10 millions de dépassement. Avec un budget de 145 millions, le dépassement restera "mineur" s’il est inférieur à 7.25 millions de dollars.

Interrogée à Singapour, Red Bull a simplement botté en touche en assurant que ces rumeurs n’étaient "que de la spéculation pour le moment".

Et de son côté, l’autre équipe concernée, Aston Martin F1, nie être sous le coup de sanctions, indiquant que le processus n’est pas fini, peut-être suite à des demandes de clarifications sur des dépenses.

"Nous avons soumis notre rapport 2021, nous sommes en discussions avec la FIA et nous attendons la certification de nos comptes," réagit Aston Martin F1.

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos