Formule 1

Covid-19 : La Hongrie menace les Britanniques de la F1 de prison, Brawn compréhensif

"La Formule 1 ne doit pas baisser la garde"

Recherche

Par Olivier Ferret

11 juillet 2020 - 13:59
Covid-19 : La Hongrie menace les (...)

Les équipes et les pilotes de F1 ont été prévenues ce matin par les autorités hongroises : il ne sera pas question de faire le moindre écart avec le protocole Covid-19 une fois sur le circuit du Hungaroring.

La Hongrie a réagi après les divers cas de protocoles enfreints en Autriche chez Mercedes, Ferrari et Red Bull (rencontres sans masques, déplacements non essentiels vers le domicile, etc...) : 15.000 euros d’amende et un séjour en prison attendra tout contrevenant non ressortissant de l’Union européenne (les équipes britanniques) qui ne respecte pas le huis clos strict une fois dans le pays.

Les autorités indiquent que le personnel de la F1 devra respecter toutes les instructions fournies par le sport pour garantir qu’il n’y aura pas d’interaction avec les citoyens, notamment dans les transports ou les hôtels.

Ross Brawn, le directeur sportif de la F1, reconnait que le sport ne peut pas baisser la garde face au coronavirus, d’autant plus que la Formule 1 a fait d’énormes efforts pour garantir la tenue d’un championnat.

"Je pense que lorsque nous avons eu le choc de Melbourne, nous avons en quelque sorte dû nous remettre de cela, mais nous avons commencé à réfléchir à ce que nous pouvions faire pour recommencer à courir. Je pense que la course automobile est très bonne en logistique, très bonne en organisation… Le plan A, le plan B, le plan C est notre quotidien, c’est ce que nous faisons tout le temps."

"Avec la FIA, la Formule 1, les promoteurs, les équipes, nous avons lancé des réunions régulières pour élaborer un plan et voir comment nous pourrions courir. Le concept de la biosphère et de la grande bulle… on aura un cas positif un jour, à un certain stade, mais nous devons le contrôler et minimiser le risque."

"Ma femme était très inquiète à l’idée que je vienne ici et j’ai dit que cela devrait être l’endroit le plus sûr pour moi, et c’était l’objectif. Touchez du bois, nous faisons bien les choses jusqu’à présent, mais nous ne pouvons pas baisser la garde."

La Formule 1 se rendra en Grande-Bretagne après la Hongrie pour deux courses consécutives à Silverstone, et a également confirmé d’autres Grands Prix en Espagne, en Belgique, en Italie (à Monza puis au Mugello) et en Russie.

"Tout le monde est impatient de courir tant que nous offrons un environnement sûr pour le faire," ajoute Brawn.

"Nous devons nous assurer que la Formule 1, étant un sport international qui se déplace dans le monde entier, ne devienne pas un sport qui emmène le Covid-19 dans un pays."

"Nous devons être irréprochables, et faire en sorte que les pays peuvent totalement compter sur le fait que nous sommes une activité sûre."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less