Formule 1

Claire Williams admet que le rythme de la F1 lui ’manque’

Elle se questionne beaucoup sur ses décisions passées

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 février 2021 - 09:44
Claire Williams admet que le rythme (...)

Claire Williams a quitté l’équipe fondée par sa famille l’an dernier après le Grand Prix d’Italie, et la Britannique a désormais le temps de revenir sur la période durant laquelle elle avait le poste de directrice adjointe de son père Frank. Elle admet se remettre encore grandement en question.

"C’est fascinant quand on a le temps de revenir en arrière" a déclaré Williams à Motorsport-Total. "Je me dis souvent ’mon dieu’. La plupart du temps, j’en ai honte. Est-ce que j’ai vraiment fait ça aux gens ? Est-ce que je me suis comportée comme ça ? Est-ce que j’avais le droit d’être à cette place ? Ce genre de choses."

"J’ai tout donné. Je ne pense pas que j’aurais pu donner plus. Vers la fin, quand c’est devenu vraiment difficile, l’année dernière et les deux précédentes, je me suis épanouie parce que c’était un défi à surmonter."

"Je peux être assez têtue. Vous pouvez demander à mes parents ou à toute personne qui me connaît, je n’abandonne jamais. J’aurais peut-être dû, je ne sais pas, mais ce sont des questions que je me pose maintenant."

Elle se souvient avoir découvert, lorsqu’elle a pris son rôle à la tête de l’équipe, que le poste si haut placé était très difficile en termes de fatigue : "Vous n’êtes pas un mécanicien ou autre. Mais cela vous épuise physiquement de diriger une équipe de Formule 1."

"Vous êtes tout le temps dans des avions, et pas seulement pour les courses. Entre les week-ends, vous vous rendez en avion à des réunions, dans différents pays. Il n’y a pas de temps libre, pas de pause déjeuner."

"Une minute, vous parlez à un pilote qui veut plus d’argent, et la suivante il y a un problème, ou les gars vous disent qu’il leur manque une pièce restée à l’usine. Il faut être capable de jongler mentalement avec cela, tout en même temps. J’ai adoré, et ça me manque. C’était génial, et j’aurais aimé pouvoir continuer."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less