Formule 1

Domenicali : la F1 attirera plus de nouveaux motoristes avec l’hybride qu’avec l’électrique

Il évoque la prochaine génération d’unité de puissance

Recherche

Par Alexandre C.

28 février 2021 - 08:53
Domenicali : la F1 attirera plus de (...)

Sur le front des moteurs, la F1 a connu de récents développements significatifs. Le gel des moteurs à partir de 2022 a été voté, pour économiser des coûts et retenir Red Bull dans la discipline (l’équipe de Milton Keynes reprenant à son compte le programme Honda).

Stefano Domenicali est revenu sur ces avancées, et notamment sur ce gel moteur, rappelant que les économies faites pourront être ainsi réinvesties dans le développement de la nouvelle unité de puissance en 2025…

« Dans une démonstration de collaboration, la FIA, la Formule 1 et les équipes ont voté pour geler le développement du groupe motopropulseur dès le début de 2022. Un groupe de travail de haut niveau a été mis en place. »

« Je pense qu’il est important de dire que cette idée de geler un an à l’avance est liée à la nouvelle approche commerciale durable que la Formule 1 a adoptée. Nous avons pris cette année une décision avec le plafonnement des coûts. L’autre question, un peu moins importante, était de savoir comment nous pouvons cerner, et maîtriser, une zone contrôlable d’investissements, en période de business courante, sur les unités de puissance. Nous prévoyons que l’argent économisé avec les budgets plafonnés pourra servir, à la fin, pour le nouveau moteur. Nous avons pensé certes à attirer l’attention de potentiels [nouveaux] manufacturiers, mais aussi nous nous assurerons que les manufacturiers présents aujourd’hui puissent évoluer, et contribuer au futur du sport. »

Car c’est surtout vers 2025, pour la prochaine génération d’unité de puissance que se tournent aujourd’hui les regards. Comment concilier une ambition budgétaire réduite (maîtriser les coûts) et les hauts standards écologiques que vise le sport ? Sera-ce suffisant pour attirer de nouveaux investisseurs ?

Stefano Domenicali a répondu là encore à des analystes inquiets ou curieux... C’est aussi de nouveau l’occasion de défendre la pertinence de l’hybride sur l’électrique, notamment pour attirer de nouveaux motoristes.

« En ce qui concerne la prochaine génération d’unité de puissance pour 2025, les principaux objectifs sont les suivants : neutralité carbone, carburants réellement durables, groupe moteur hybride, réduction significative des coûts et, bien sûr, attractivité pour les nouveaux constructeurs ou motoristes. »

« Nous pensons que le carburant durable du moteur hybride sera un produit très attractif pour les équipementiers et leurs portefeuilles et apportera une autre solution dans le monde de l’automobile – une solution pas seulement en lien avec l’électrification, mais en lien avec leur business habituel. Je me sens très positif à ce sujet, probablement dans ce domaine, et j’ai déjà eu des conversations très productives avec des équipementiers existants et potentiels sur la direction que prend la Formule 1. »

« Nous pensons donc qu’en construisant des hybrides à l’avenir, nous allons permettre à tous les manufacturiers, qui ont accès à un portefeuille différent, de ne pas se limiter à l’électrification dans leurs activités normales. Par conséquent, je pense que ce que nous mettons en place à cet égard, avec la neutralité carbone, les carburants totalement durables au centre et l’hybride, nous donne une position vraiment excellente en termes de package, en termes de toujours être au sommet de la technologie de la recherche avancée en Formule 1 et de s’assurer que tout le monde puisse bénéficier de cette activité. Cela nous permettra aussi d’avoir une sorte de pertinence pour les voitures de route, nous proposerons des activités supplémentaires qui peuvent être bénéfiques à tous les constructeurs automobiles. »

« Et en faisant cela, nous allons avoir une situation gagnant-gagnant, beaucoup d’attention sera tournée vers les unités de puissance… L’attention aurait été différente dans le cas où nous aurions été un championnat tout-électrique. Et bien sûr nous contrôlons les coûts, c’est en lien aussi avec notre volonté d’être une entreprise et un business durables pour l’avenir. Voilà donc la base de réflexion que nous avons adoptée lorsque nous avons décidé de suivre cette voie. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less