Chez Williams F1, Albon aura besoin d’un coéquipier qui ’le pousse’ en 2023

Et qui recherche "des caractéristiques similaires dans la voiture"

Recherche

Par Paul Gombeaud

12 octobre 2022 - 10:16
Chez Williams F1, Albon aura besoin (...)

Nyck de Vries ayant signé chez AlphaTauri, et parce qu’Oscar Piastri ne pourra plus être prêté par Alpine F1 étant donné qu’il a rejoint McLaren, Williams F1 a désormais moins d’options concernant l’identité du pilote qui accompagnera Alex Albon en 2023.

L’équipe de Grove est désormais la seule, avec Haas F1, à ne pas encore avoir officialisé son duo de pilotes pour l’année prochaine. Et alors qu’il ne reste plus que quelques courses à disputer cette saison, ce n’est pas forcément une situation confortable alors qu’il est important pour les différentes équipes de connaitre le développement à suivre pour leur prochaine monoplace.

Pour autant, Dave Robson, le responsable de la performance chez Williams F1, assure que le fait de ne pas encore avoir confirmé qui serait le coéquipier d’Alex Albon "n’est pas déstabilisant pour nous."

"Sur la piste, nous sommes toujours très concentrés sur le moment présent. Et lorsque Nyck a sauté dans la voiture à Monza, nous avons été en mesure de nous concentrer sur ça. Le groupe d’ingénieurs que nous sommes ne tient pas compte des spéculations au sujet de l’année prochaine."

"Il y a bien sûr des choses qui se préparent en coulisses, mais c’est vraiment Jost (Capito) et son équipe qui s’occupent de ces choses-là. Notre travail consiste à nous concentrer sur le weekend de course et à établir la meilleure configuration possible pour nos voitures, et ce quel que soit le pilote qui se trouve à bord."

Des points communs mais aussi des différences entre Albon et Russell

Au sujet d’Albon, qui a rejoint l’équipe cette année, Robson se montre élogieux.

"Il a évidemment beaucoup apporté à l’équipe. C’était dommage de perdre George et tous ses apports, mais depuis qu’Alex est arrivé, il a amené son expérience et s’est très bien intégré. Et je pense qu’il comprend ce qui est possible de faire ou non, et il pousse toujours l’équipe pour que tout le monde reste motivé. Il exerce donc une grande influence, il travaille dur et nous pousse en permanence."

Et l’ingénieur de dresser des comparaisons entre le Thaïlandais et George Russell, qui l’a précédé et qui a brillé pour Williams F1 par le passé.

"Pour ce qui est de ce qu’ils essaient d’accomplir et de leur motivation, ils sont très similaires. En ce qui concerne leur personnalité, ils sont en revanche très différents. Je pense qu’Alex peut passer pour quelqu’un de très calme et de très amical. Et c’est le cas, mais ça ne l’empêche pas de beaucoup pousser."

"Je dirais donc que leur manière de manifester leur enthousiasme est assez différente et, inévitablement, il faut du temps pour s’y habituer et se comprendre. Mais oui, il y a suffisamment de similarités pour qu’Alex puisse reprendre le travail que George a commencé."

Concernant le futur coéquipier d’Albon, Williams F1 a "besoin de quelqu’un qui pousse Alex. Et qui se battra contre lui lors de chaque course. Idéalement, un pilote qui recherche des caractéristiques similaires dans la voiture, mais le plus important sera d’avoir deux pilotes compétitifs capables d’emmener la voiture en Q2, en Q3 et au-delà."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos