‘Beaucoup de chemin à faire’ : McLaren F1 calme les ardeurs avant Imola

Une 4e place au classement menacée ?

Recherche

Par Alexandre C.

20 avril 2022 - 08:34
‘Beaucoup de chemin à faire' : (...)

Il y a eu franchement du mieux pour McLaren à Melbourne : l’équipe a inscrit de gros points (18) et pointe même à la 4e place au classement des constructeurs, deux points devant Alpine.

Mais Lando Norris craint un retour brutal à la réalité, ce week-end à Imola. Le Britannique n’espère pas un podium, comme l’an dernier… mais quelques points lui iraient bien car sur ce tracé plus sinueux, la voiture orange devrait être bien plus en difficulté.

« Je suis excité à l’idée de revenir à Imola ! Ce fut une grande course pour moi l’année dernière, avec mon premier podium de 2021. Nous ne sommes pas encore de retour au niveau nous permettant de lutter pour les podiums, mais j’espère que nous pourrons continuer à progresser et tirer le meilleur parti de ce week-end. »

« Le circuit est rapide, avec ses caractéristiques emblématiques qui devraient être intéressantes avec les nouvelles voitures. Le format de course sprint ajoute toujours un peu d’excitation supplémentaire pour les fans, alors je suis impatient de voir comment le week-end va se dérouler. »

« L’Australie a été un week-end plus positif pour nous, mais nous savons que nous avons encore beaucoup de travail à faire pour arriver là où nous voulons être. Continuons à nous améliorer, à en apprendre plus sur la voiture et à être prêts à profiter de toutes les opportunités qui se présentent. »

Daniel Ricciardo craint lui aussi une McLaren moins à l’aise qu’à Melbourne : au moins pourra-t-il surfer sur son enthousiasme australien, encore intact après un résultat presque inespéré obtenu devant ses fans.

« Je suis encore sur un bon élan après un résultat probant obtenu devant un public incroyable à Melbourne, alors j’espère que nous pourrons continuer sur cette lancée. Avec le retour du format sprint, tout est possible, donc nous devons garder la tête froide, continuer à progresser et tirer le maximum de la voiture. »

« C’est un circuit techniquement difficile, rapide et fluide, et il sera intéressant de voir comment ces nouvelles voitures se comportent. L’année dernière, nous avons obtenu un bon nombre de points à Imola, et j’espère que nous pourrons en obtenir d’autres cette année. Bien que le week-end à Melbourne ait été une étape positive, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour que la voiture soit là où nous voulons. »

Pour sa part et pour terminer, Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, compte visiblement sur les chamboulements de la course sprint, la première de l’année, afin de créer des opportunités alléchantes.

« Nous avons un bon historique à Imola depuis son retour au calendrier en 2020, avec des doubles points pour l’équipe lors des deux courses. Nous visons la même chose cette année, mais un circuit comme Imola crée souvent des opportunités et l’ajout du format sprint pour ce week-end signifie que nous devrons être affûtés sur le plan opérationnel et prêts à capitaliser. »

« Imola est un grand circuit historique et il sera intéressant de voir comment les dépassements, facilités avec ces nouvelles voitures, auront un impact sur la course. La grille de départ du dimanche étant déterminée par le sprint, les fans pourront assister à des courses passionnantes, avec en plus la possibilité de marquer des points pour les huit premiers du samedi. »

« Une 5e et une 6e places en Australie, c’est un excellent résultat pour l’équipe et un témoignage du travail acharné de chacun sur la piste et à Woking. Continuons à nous battre, à faire ces pas en avant et à donner tout ce que nous pouvons ce week-end. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos