Formule 1

Allison : Un problème de fiabilité ‘inattendu’ anéantirait l’intérêt des essais de Barcelone

Six jours d’essais seulement : la fiabilité sera donc impérative dès le premier jour

Recherche

Par A. Combralier

15 février 2020 - 11:25
Allison : Un problème de fiabilité (...)

Les premiers essais à Barcelone, la semaine prochaine, permettront de déterminer si oui ou non, les nouvelles solutions fonctionnent pour toutes les équipes.

Comme l’a bien expliqué le directeur technique de Mercedes, James Allison, il faudra être d’emblée compétitif à Barcelone, dès le premier jour, et surtout fiable. En effet cette année, deux journées entières d’essais hivernaux ont été retirées. Toute minute sera plus précieuse que jamais... James Allison s’en inquiète-t-il ?

« Si nous faisons du bon travail avec nos designs, et si nous avons fait un bon travail au banc d’essais, alors nous devrions être en mesure de remplir nos programmes de ces six jours en restant bien organisés. »

« Mais si nous nous trouvons confrontés à un problème de fiabilité inattendu, cela va très vite vider notre programme de son sens, et nous laisser avec très peu d’expérience accumulée avant d’arriver à Melbourne. Cela nous a plus encore motivé à connaître une bonne intersaison à l’usine, afin que lorsque nous arrivons sur la piste, tout puisse fonctionner, ce qui nous permettra de nous concentrer sur la réalisation rapide de nos objectifs. »

« Nous sommes tous très conscients du fait qu’il y a un an, nous n’avons vraiment pris notre élan que lors de la huitième des huit journées d’essais, et nous tenons à ne pas renouveler l’expérience ! »

Cette W11 sera-t-elle en mesure, comme l’an dernier, d’écraser la concurrence en début de saison ? Allison demeure, comme Toto Wolff, très prudent à ce sujet…

« Nous avons connu un début d’année enchanté l’an dernier, où nous avons réussi à prendre la tête du championnat, ce qui a rendu très difficile tout retour de nos adversaires au cours de la deuxième moitié de saison - mais durant cette même période, Ferrari et Red Bull ont toutes les deux comblé l’écart en termes de compétitivité. »

« Nous nous attendons à ce que 2020 reprenne là où 2019 s’est arrêtée, avec un combat à trois dès le début. Il n’y aura pas de place pour les erreurs. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less