Formule 1

Alex Albon fixe ses priorités et ses objectifs pour 2019

S’adapter à la voiture et trouver un bon rythme

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 février 2019 - 14:52
Alex Albon fixe ses priorités et ses (...)

Alex Albon sera l’un des pilotes de l’équipe Toro Rosso cette année et fera ses grands débuts dans l’équipe, et en Formule 1. Le Thaïlandais sait qu’un grand défi l’attend mais espère pouvoir rapidement s’adapter à ce nouvel environnement.

"Ce sera une courbe d’apprentissage importante" avoue-t-il. "J’aurai quatre jours d’essais à Barcelone avant Melbourne donc j’aurai peu piloté. L’objectif principal sera d’être à l’aise dans la voiture et rapidement dans le rythme. En termes de préparation personnelle, j’essaie de ne pas me mettre trop de pression sur les épaules mais de tout donner. C’est ma chance de montrer à tout le monde ce que je vaux."

Il avoue que le temps passé dans le simulateur l’a été surtout pour découvrir les circuits qu’il ne connaît pas encore : "C’est la priorité actuellement. En plus d’optimiser le temps dans le simulateur, je passe beaucoup de temps avec l’équipe. Tout est fait pour comprendre la voiture aussi vite que possible, ce qui m’aidera pour Melbourne."

Outre les différences en performance, qui se situent à plus de 10 secondes au tour, la F1 possède une motorisation hybride que la Formule 2, d’où il vient, ne possède pas : "J’ai eu la chance de faire des essais en Formule E et j’ai appris beaucoup sur le moteur. C’est surprenant à quel point les deux sont similaires. Je ne dirais pas que la technologie est la même, mais la manière dont il faut économiser de l’énergie, notamment, est très proche."

"Ces essais étaient utiles et je ne pense pas que ce sera trop difficile de m’adapater. Le principal est la vitesse de la voiture. Ces voitures sont plus rapides que jamais, même si le rythme devrait baisser un peu cette année. Mais le saut de la F2 à la F1 est énorme. C’est surtout au sujet de l’appui. Je pense que la vitesse ne sera pas trop difficile à gérer, mais je devrai m’habituer à la largeur de la voiture."

Il explique quelles courses il attend avec le plus d’impatience : "Je dirais Suzuka, qui semble être un circuit génial. Quand on le regarde de l’extérieur, on voit les fans et l’on voit la passion. J’aime aussi le pays, j’y suis allé une fois. La piste est sérieuse, à l’ancienne, et sans pitié. Elle semble super intéressante à piloter."

Toro Rosso

expand_less