Formule 1

Wolff ne veut pas sous-estimer la concurrence à Bahreïn

Mercedes va devoir faire face à Ferrari et Red Bull

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 mars 2019 - 15:10
Wolff ne veut pas sous-estimer la (...)

Toto Wolff ne s’attendait pas à voir son équipe, Mercedes, dominer le Grand Prix d’Australie. Mais l’Autrichien est ravi d’un tel démarrage pour cette saison 2019 et espère prolonger ces performances à Bahreïn. Néanmoins, il ne veut sous-estimer ni Ferrari, ni Red Bull, et s’attend à devoir batailler sur le circuit de Sakhir.

"Marquer le maximum de 44 points lors de la première course a été un résultat fantastique, nous n’aurions pas pu espérer un meilleur début de saison" admet Wolff. "Mais le combat ne fait que commencer : Ferrari fera tout son possible pour riposter et Melbourne a montré que Red Bull aura aussi quelque chose à dire dans le combat."

"Nous avons vu le potentiel de Ferrari à Barcelone, nous nous attendons donc à ce qu’elle revienne en force à Bahreïn, avec Red Bull également dans la lutte. Nous assisterons à une course très différente à Bahreïn, où le week-end présente des défis uniques, en particulier le changement des conditions entre les séances d’essais."

"La première et la troisième se déroulent en milieu de journée, lorsque l’air et la piste peuvent être très chauds. La deuxième séance libre, les qualifications et la course, en revanche, se déroulent le soir à des températures nettement plus fraîches. Ces variations de température rendent la configuration de la voiture très délicate."

Il revient sur la progression fulgurante de son équipe entre les essais hivernaux de Barcelone et le Grand Prix d’Australie, où Mercedes a endossé le rôle de leader de manière inattendue : "Après les tests de Barcelone, nous nous sommes sentis comme les challengers. Quoi qu’en disent les résultats de Melbourne, notre état d’esprit n’a pas changé depuis."

"Une course ne détermine pas la hiérarchie pour le reste de la saison. Nous devons extraire toutes les performances de la voiture et continuer à travailler dur pour l’améliorer pendant le week-end afin d’être compétitifs. Nous avons eu de belles courses ces dernières années à Bahreïn, alors j’ai hâte de vivre un week-end passionnant."

Mercedes

expand_less