Formule 1

Szafnauer veut des explications sur les réprimandes de Pérez

Il les juge trop sévères

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 octobre 2020 - 11:06
Szafnauer veut des explications sur (...)

Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, regrette la réprimande infligée à Sergio Pérez pour une manœuvre de défense sur Pierre Gasly. Selon lui, Max Verstappen aurait dû être pénalisé pour avoir sorti Pérez en début de course.

"Ils ne se sont pas touchés" a déclaré Szafnauer. "Sergio a bougé avant que Gasly ne le fasse. Sergio est autorisé à faire cette manœuvre en défense. On ne peut pas bouger deux fois mais on peut bouger une fois. Gasly a relâché l’accélérateur et il n’y a pas eu contact, donc pourquoi une réprimande ?"

"Au premier tour, Sergio est percuté par Verstappen, qui revient sur la piste après être sorti, revient brutalement de manière à remettre sa voiture en position d’avoir du grip et percute Sergio, et ils ne font rien."

"Sergio et Gasly ne se sont pas touchés. N’est-ce pas ce que les fans veulent ? Des défenses rudes, de la bonne compétition ? Si nous commençons à réprimander les pilotes et à les punir pour courir durement mais pas dangereusement, où va aller ce sport ?"

Szafnauer prévient, il va demander à la FIA de revoir son jugement : "Je vais en parler à la réunion de la Commission F1 (aujourd’hui) car c’est un gros problème. Pour moi, quand j’ai vu ça, je me suis dit que c’était de la compétition rude mais bonne."

Il s’agace que Lance Stroll n’ait pas eu justice en Russie quand il a été sorti par Charles Leclerc : "Il faut étudier l’incident quand il y a une collision. L’affaire Gasly-Sergio n’était pas une collision, c’était une défense rude mais bonne."

"Et vous punissez cela, mais quand quelqu’un provoque une collision, vous ne faites rien ? Cela fait deux fois, je ne sais pas si vous avez vu Leclerc et Lance, c’était une chose très similaire. Vous provoquez une collision et il n’y a rien rien."

Pérez a reçu sa première réprimande de la saison ce week-end, dans un autre incident impliquant Gasly, qu’il a gêné en qualifications. Une troisième réprimande serait synonyme de pénalité de dix places sur la grille.

"Dans toute sa carrière, Sergio n’a jamais été réprimandé, et il en a deux ce week-end" déclare un Szafnauer quelque peu optimiste, puisque le Mexicain a déjà écopé de six réprimandes au total dans sa carrière, dont deux dans les incidents avec Esteban Ocon en 2017.

"En qualifications, il n’a pas réalisé que Gasly était sur un tour rapide derrière lui, s’est écarté mais pas assez vite, il a une réprimande. Gasly a réussi à passer de la Q2 à la Q3, ça ne lui coûte rien, mais il a une réprimande."

"Maintenant, pour le reste de la saison, il doit conduire comme un saint. Il ne va pas pouvoir se battre à fond parce qu’il y a un risque de réprimande et de pénalité de 10 places de grille. Donc je pense que c’est assez dur. Vous ne pensez peut-être pas que la réprimande était sévère, mais elle l’est."

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less