Steiner s’agace contre la direction de course et le ’bordel’ du 1er virage

Haas F1 estime la pénalité contre Magnussen injuste

Recherche

Par Franck Drui

14 septembre 2022 - 15:45
Steiner s'agace contre la (...)

La direction de course de la F1 n’a pas été pointée du doigt uniquement pour la gestion de la voiture de sécurité à Monza.

Plus loin dans le peloton, Günther Steiner pestait encore contre les commissaires et des décisions qui allaient encore à l’encontre de Haas F1.

Magnussen a dû faire face à une pénalité de cinq secondes pour avoir quitté la piste et avoir obtenu un avantage durable à la première chicane, lors du premier tour. Et ce malgré le fait que le Danois ait été poussé hors de la piste par l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas.

"Le problème avec cette course, c’est qu’elle a été décidée par les officiels nous concernant, encore une fois. Kevin a eu un incident au départ, il s’est fait bousculer et son diffuseur a été endommagé."

"Il a eu une pénalité parce qu’il ne pouvait pas rester sur la ligne de course, mais avec les roues arrière soulevées (par l’aileron avant de Bottas), il est difficile de rester sur la ligne de course - je ne pense pas que la pénalité soit appropriée."

"Je ne comprends pas ces pénalités quand il s’agit d’un incident du premier tour. Comment déduire où Kevin aurait dû se replacer quand c’est un tel bordel dans le peloton. Franchement, ça va trop loin."

"Et je n’ai même pas besoin de discuter la fin de la course parce que là aussi, ce qui est arrivé avec la fin sous safety car n’aurait pas dû se produite."

"Nous allons avoir des discussions sportives avec la FIA car il est temps de remettre l’église au centre du village."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos