Formule 1

Steiner assure que Magnussen s’est excusé auprès de l’équipe

Son agacement ne leur était pas dirigé

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juin 2019 - 13:28
Steiner assure que Magnussen s'est (...)

Günther Steiner est intervenu à la radio lors du Grand Prix du Canada pour interrompre une discussion entre Kevin Magnussen et son ingénieur. Le pilote danois ne cessait de se plaindre du mauvais comportement de la voiture, et son directeur a tenu à le recadrer pour que l’équipe ne pense pas que Magnussen les attaquait personnellement.

"Il s’est excusé auprès de tout le monde à la radio après la course" a expliqué Steiner. "C’était bien qu’il soit venu nous parler. Tout le monde est frustré, les gars ont bossé jusqu’à 3h du matin et on finit dernier et avant dernier. Ce n’est pas quelque chose qui vous motive et vous n’avez pas besoin d’une discussion en plus qui vous rappelle combien c’est mauvais."

"Tout le monde en est pleinement conscient, et ce que je veux éviter c’est que les gars ne soient pas mis à terre plus qu’ils ne le sont déjà. Après la course, je ne sais pas s’il l’a expliqué, il ne voulait pas être critique, il essayait juste d’expliquer que la situation était mauvaise, mais sans blâmer personne."

"Quand vous êtes de l’autre côté de la radio, vous ne savez pas cela. Peut-être que moi, je peux le comprendre, mais les gars ne le savent pas forcément parce qu’ils ne connaissent pas toute l’histoire. Il s’est excusé auprès de tout le monde, ce que quelqu’un de mature ferait. On avance, il n’y a aucun intérêt à en reparler."

Steiner se plaint de la malchance de son équipe, alors que Romain Grosjean a été percuté par un débris venu d’une autre voiture au départ, qui est venu se loger sur le Halo du Français et l’a fait repartir 19e, devant Magnussen qui était parti des stands.

"Nous n’avons pas de pause. Il n’a pas été éliminé, l’aileron s’est arraché et qui il a percuté ? C’était nous. Nous sommes 19e et 20e au départ, et ce n’est pas bon. Et notre rythme de course n’était pas là du tout non plus" poursuit Steiner.

"Nous ne pouvons pas dire que si ça n’était pas arrivé au début, nous n’aurions pas été bons. C’est un de ces week-ends désastreux qui commencent en Q2 et ne s’arrêtent plus après ça. La seule chose que vous pouvez faire c’est de vous reconcentrer et d’essayer de faire mieux la fois suivante."

Haas F1

expand_less