Formule 1

Sans évolutions, les pilotes Haas F1 espèrent bien figurer

Avec l’avantage de bien connaître la voiture

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 juillet 2020 - 15:54
Sans évolutions, les pilotes Haas F1 (...)

Au sortir d’une année 2019 très compliquée pour Haas, Romain Grosjean se veut plus positif quant au potentiel de la monoplace américaine et de l’équipe dans son ensemble. Les problèmes d’exploitation des pneus de l’an dernier semblent être un mauvais souvenir, et c’était l’essentiel à régler avant la saison 2020.

"Je suis très confiant" a déclaré Grosjean aujourd’hui à Spielberg. "Je pense que tout le monde a étudié le problème et je crois que nous avons maintenant une meilleure façon de comprendre les problèmes et de nous aligner sur les commentaires des conducteurs. Parce qu’au bout du compte, c’est nous qui pilotons la voiture et très tôt, nous avons eu l’impression que quelque chose n’allait pas, mais ça a pris du temps."

"Maintenant... nous pouvons agir plus rapidement, plus vite, nous savons où chercher, et comme je l’ai dit, je suis très confiant quant à notre compréhension de la situation si cela se reproduit, et nous pourrons réagir plus rapidement. On va pouvoir aller s’amuser en piste et je suis impatient."

Du côté de son équipier Kevin Magnussen, la confiance est aussi présente, et le Danois ne s’inquiète même pas de l’annonce faite par ses dirigeants, qui ont révélé qu’aucune évolution n’était amenée sur la VF-20.

"Je ne suis pas vraiment si inquiet. Bien sûr, nous préférerions tous que des améliorations soient apportées, mais nous ne savons pas encore où nous en sommes. Je pense que nous étions plutôt positifs, toute l’équipe, après les tests. Nous avons eu un bon feeling avec la voiture, il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter."

"Nous sommes tous positifs et il faut juste voir où nous nous situons sur la grille. Ensuite, en ce qui concerne toutes les améliorations, c’est ce que c’est. Nous devons juste tirer le meilleur parti de la voiture que nous avons en ce moment, l’entretenir et en retirer tout ce qu’elle contient."

Grosjean se dit toutefois moins rassuré que le Danois à ce sujet : "Évidemment, je suis peut-être un peu plus inquiet que Kevin, et nous savons que la F1 se joue au développement et à l’apport de nouvelles pièces. Mais l’année dernière, j’ai terminé la dernière course avec le kit sur lequel j’avais commencé l’année."

"Parfois, une évolution ne fonctionne pas vraiment comme on le voudrait. C’est bien d’avoir de nouvelles pièces, c’est bien d’apporter de la performance, mais ça ne fonctionne pas toujours et vous pouvez perdre le fil. Je pense que nous avons une bonne base de référence grâce aux tests hivernaux."

"Il est évident que les conditions sont maintenant très différentes, la piste, le tracé, les températures, mais les gars ont optimisé tout ce que nous avons appris lors des essais hivernaux, et c’est bien et nous n’avons pas à nous concentrer sur la mise en place de nouvelles pièces."

"Sur quelques courses, nous verrons comment ça se passe, et ce que nous pouvons faire sur la voiture, mais pour l’instant, nous sommes vraiment dans une bonne position, et nous espérons que la voiture fonctionne bien et que nous pouvons nous amuser."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less