Formule 1

Sans accès à un simulateur, Mazepin est désavantagé chez Haas F1

"Les nouveaux circuits apportent évidemment de nouveaux défis"

Recherche

Par Olivier Ferret

20 septembre 2021 - 16:12
Sans accès à un simulateur, Mazepin (...)

Nikita Mazepin a révélé que l’absence d’un simulateur chez Haas F1 rendra les courses lointaines de fin de saison plus difficiles en tant que débutant en F1.

Le Russe et son équipier, Mick Schumacher, n’ont jamais couru à Austin, au Mexique ou au Brésil auparavant, la Formule 2 n’ayant pas été sur ces circuits pendant leur présence dans ce championnat.

Mais l’Allemand peut compter sur un accès au simulateur de Ferrari, contrairement au Russe. Cela signifiera une courbe d’apprentissage plus raide pour lui.

"Les nouveaux circuits apportent évidemment de nouveaux défis et être l’une des seules équipes sur la grille qui n’a pas de simulateur, être un pilote débutant sera un plus grand défi à ajouter à ceux que j’ai déjà," commente Mazepin.

"Je pense qu’il est beaucoup plus facile d’être à l’aise dans une F1 sur les circuits que vous connaissez. Par exemple, j’ai roulé pour la première fois à Monza en 2015 donc je connais cet endroit comme ma poche."

"Au Mexique ou au Brésil, alors que la F1 est déjà un sport très difficile en soi où on ne peut pas beaucoup rouler en Libres, si vous ajoutez à une nouvelle piste à découvrir une surface très glissante (Mexico) ou des bosses (Interlagos), ça rend les choses encore plus difficile."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less