Russell trouve le sprint F1 trop court pour être intéressant

Norris aime le concept, Magnussen propose deux réformes

Recherche

Par Alexandre C.

29 avril 2022 - 15:03
Russell trouve le sprint F1 trop (...)

George Russell a de nouveau critiqué les sprints en F1 – après l’avoir fait à chaud durant le week-end d’Imola. Le pilote Mercedes avait alors estimé que la course sprint n’avait pas été passionnante…

Ce à quoi à Ross Brawn, le directeur exécutif de la F1, avait étrangement répondu : il avait dit en substance, qu’il n’écoutait pas les opinions des pilotes mal classés durant le sprint (voir notre article).

Bien entendu pas de quoi pousser George Russell à l’auto-censure, au contraire : le Britannique en a remis une couche sur le sprint F1, en assurant que cette épreuve censée être courte était justement… trop courte.

« Pour le moment, tout le monde se contente d’aller à fond, et il n’y a pas une différence de temps au tour assez importante pour voir ces dépassements, à moins que vous vous qualifiez hors de votre position habituelle comme vous l’avez vu avec certaines voitures. »

« Je ne suis pas un grand fan de ce système, en toute honnêteté. Le sprint devrait probablement être 50% plus long, ou juste un peu plus long pour voir les pneus se dégrader. »

« Les pilotes doivent peut-être gérer les pneus un peu plus, et alors vous pourrez voir un peu plus de différence entre les voitures. »

Norris aime le sprint

Ross Brawn trouvera plus de soulagement à entendre Lando Norris : le pilote McLaren estime lui que le sprint est une vraie valeur ajoutée, non seulement pour le samedi mais aussi pour le vendredi.

« La principale chose que j’apprécie dans le sprint, c’est le vendredi, l’enchaînement essais libres-qualifications, surtout avec les conditions qui le rendent plus difficile que d’habitude. »

« Je les aime bien. C’est quelque chose auquel on est plus habitué en F3 et F2. C’est juste un plus grand défi pour les pilotes. Le fait que vous ayez deux départs, vous attendez toujours la course principale plus que la course de sprint. Mais avec deux départs il y a le sentiment de devoir prendre ces risques, et j’aime ressentir ça. »

« J’aime ça, mais plus que trois sprints, je dirais probablement que je ne suis pas un grand fan » conclut-il néanmoins, alors que la F1 veut passer à 6 sprints l’an prochain.

Les deux réformes suggérées par Kevin Magnussen

Kevin Magnussen a lui déjà des pistes pour rendre le sprint encore meilleur que ne le pense Lando Norris.

Il suggère un changement de règles au niveau du parc fermé (en vigueur juste avant les qualifications). Pour lui c’est trop tôt et autoriser des changements de réglages permettrait de voir plus de bouleversements dans la hiérarchie au cours d’un même week-end.

« Il pourrait y avoir quelques ajustements, et je ne sais pas si je suis d’accord avec le parc fermé entre les EL1 et les qualifications. »

« Vous ne pouvez plus travailler sur la voiture et c’est un peu plus difficile pour les petites équipes. »

Autre proposition du pilote Haas : faire en sorte que le sprint ne détermine plus la grille du dimanche.

Ainsi les F1 pourront « se battre un peu plus durement et prendre plus de risques » pour lui, sans crainte de devoir partir dernier.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos