Formule 1

Prost suggère à nouveau un remaniement à venir à Enstone

Le châssis de Renault F1, le point faible actuel

Recherche

Par Olivier Ferret

24 septembre 2019 - 18:13
Prost suggère à nouveau un remaniement à

Alain Prost, un des dirigeants de Renault F1, reconnait que l’équipe française est encore très handicapée par son châssis et l’aérodynamique, en termes de performance pure.

Le moteur, qui a énormément progressé d’une année à l’autre, ne permet toutefois pas à Renault d’envisager la suite de son projet F1 en totale sérénité.

Encore une fois, le quadruple champion du monde promet de grands changements à Enstone, sans en révéler la teneur. Nick Chester serait-il sur la sellette ?

"Je pense que notre bilan est assez clair, nous avons réalisé des progrès considérables sur le moteur. Ce n’était pas si évident au début de la saison. Nous voulions être au niveau des tout meilleurs, et nous le sommes. Aujourd’hui, Ferrari rester certainement un peu au dessus de nous, en qualifications notamment, mais nous avons accompli les progrès nécessaires. A noter que nous avons réussi cela assez rapidement. Nous avons encore quelques petits problèmes mais, à Monza (un circuit de référence), nos voitures se sont classées 4e et 5e," analyse Prost dans les colonnes d’Auto Plus.

"Le châssis, c’est le côté le moins positif. Nous avons peu progressé sur l’aérodynamique, nous avons été handicapés par les nouveaux règlements (arrivés en 2017). Et ça, c’est une déception."

"Il y a des choses qui vont changer à Enstone. Très bientôt. C’est dans la réflexion du moment."

De quoi envisager une bien meilleure saison en 2020 ? Prost ne veut pas s’avancer.

"Je ne veux pas fixer des objectifs directement datés. En revanche, je sais exactement où nous devons arriver. Je ne change pas mon discours : 2020 sera encore une saison un peu compliquée. On peut avoir de mauvaises surprises, comme cette année avec le châssis. Mais quand je vois les progrès que nous avons réalisés avec le moteur, il n’y a pas de raison que nous n’arrivions pas à faire de même avec le châssis."

Le Français révèle aussi que Ricciardo n’a pas été tout de suite à l’aise en passant de l’environnement Red Bull à celui de Renault. Mais, aujourd’hui, tout va bien !

"Daniel a eu de petites difficultés d’adaptation au début chez nous, mais maintenant on voit qu’il a pris la mesure de l’équipe et je suis persuadé qu’il nous aurait apporté encore plus si notre voiture avait été performante. On voit que tout ce qu’il fait est solide, il est toujours sur la même ligne de caractère, sans sautes d’humeur. C’est très sympa pour un team."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less