Formule 1

Première double arrivée dans les points pour McLaren en 2019

McLaren engrange, Norris piégé par la stratégie

Recherche

Par A. Combralier

28 avril 2019 - 18:02
Première double arrivée dans les (...)

McLaren a concrétisé son potentiel ce dimanche à Bakou en plaçant les deux monoplaces orange dans les points : Carlos Sainz à la 7e place, Lando Norris juste derrière.

L’Espagnol brise enfin une série malheureuse et ouvre son compteur 2019.

« Je suis heureux de marquer de bons points après le revers d’hier en qualifications, avec ce drapeau jaune malchanceux. Ce n’était qu’une question de temps avant d’avoir une course propre, je le savais. Aujourd’hui, nous avons montré un rythme solide tout au long de la course. »

« Félicitations à tout le monde dans l’équipe pour notre première double arrivée dans les points de l’année. Un effort formidable. Nous devons continuer à pousser, et viser plus haut ! »

« C’est un élan positif avant mon Grand Prix à domicile. La voiture répond bien, elle est convenable en qualifications et même meilleure en course. Cela signifie que nous pouvons nous battre. Nous y arrivons. »

Lando Norris a fini derrière son coéquipier, et peut être légitimement déçu : il partait d’abord devant l’Espagnol mais surtout, McLaren l’a fait rentrer une deuxième fois aux stands pour profiter d’une éventuelle voiture de sécurité, qui n’était qu’une voiture de sécurité virtuelle. Le pari était légitime, mais le Britannique a perdu deux points dans l’affaire.

« Ce fut une bonne course pour l’équipe. Une double arrivée dans les points, la première de l’année, c’est bien. Toute la course fut assez bonne. Mon départ était probablement mon meilleur de l’année, et je n’ai commis aucune erreur. J’ai perdu un peu tôt les pneus lors du premier relais, donc je suis rentré pour chausser les médiums. Mon deuxième relais fut bon et nous avons pris la décision d’essayer les tendres après la voiture de sécurité virtuelle. »

« Nous pensions que les médiums, même s’ils n’étaient pas usés, avaient déjà beaucoup vécu, et n’auraient pas pu bien fonctionner jusqu’à l’arrivée. Il semble que ce fût en fait le cas. Donc ce n’était pas la bonne décision. S’il avait fait plus froid, ça aurait pu marcher. Mais ce ne fut pas le cas. Et il faut maintenant étudier tout cela. Cela arrive, dans un Grand Prix ! »

« Un bon week-end aussi dans l’ensemble, mais nous avons besoin de plus d’adhérence, et d’une meilleure aérodynamique. Il n’y a pas de problème particulier avec la voiture, il faut juste être plus efficace au niveau de l’aérodynamique. »

McLaren

expand_less