Pourquoi Mercedes F1 n’a pas défendu son aileron face à la FIA

L’équipe n’a pas jugé utile de perdre du temps

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2022 - 10:30
Pourquoi Mercedes F1 n'a pas (...)

Mercedes F1 n’a pas pu utiliser son nouvel aileron avant à Austin. L’équipe de Brackley avait amené une moustache comportant des petits appendices pour relier deux plans horizontaux, et ceux-ci ont été jugés trop importants en taille.

En effet, outre un effet de solidité sur l’aileron, ils jouaient aussi un rôle aérodynamique que ne veut pas accepter la Formule 1, et les commissaires ont ainsi jugé qu’il fallait réduire la taille des appendices pour l’utiliser.

"Il y a de l’agitation à ce sujet parce que dans le règlement, il est question de l’utilisation principale à des fins mécaniques ou de mesure et il est clair qu’il y a un avantage secondaire d’une conception aérodynamique qui est là aussi" a déclaré Mike Elliott, directeur technique de Mercedes F1.

"Nous déciderons si nous voulons le faire valoir ou non. En fait, cela ne vaut pas grand-chose. Ce détail est intéressant mais ce n’est pas le plus important sur l’aileron avant."

Elliott révèle que son équipe pensait que ce n’était pas exclu d’en faire des appendices aéro, puisque le Règlement Technique ne dit pas que le seul but doit être le renforcement de l’aileron avant. Mais Mercedes n’a pas eu envie de se lancer dans une discussion.

"Nous passons par un processus de révision de la conception assistée par ordinateur avec la FIA avant de venir sur le circuit, cela arrive tout le temps. Donc, c’est quelque chose qui a été vu là-bas et puis ils sont revenus et ont dit qu’ils n’étaient pas sûrs de cela."

"Ce processus fonctionne bien. Je pense que si vous regardez les règlements, il y a environ 40 incidences dans les règlements de ’but unique’. Mais dans ce cas, le règlement parle de ’but principal’. Je pense qu’il y a un argument à défendre, reste à voir si nous voulons le faire."

"Ce n’est probablement pas la peine. Personnellement, je pense que nous pourrions les faire valoir. Mais la question est de savoir si nous le voulons ou pas. Le gain pour ces pièces est si faible, est-ce que ça vaut le coup de prendre le risque de se mettre à dos les commissaires ?"

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos